En rage de toi — Adeline Dias

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : En Rage de Toi
Auteur : Adeline DIAS
Date de Parution : 10 Septembre 2012
Éditeur : Valentina
Nombre de Pages : 180
Prix : 9,90 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Dans une rue proche de la Grande Place de Lille, un nouveau café vient d’ouvrir ses portes : le Marylin. Son gérant, Josselin, espère pouvoir y refaire sa vie tranquillement, essayant de mettre de côté un passé douloureux. Mais c’est sans compter sur un petit geste du destin. Elle est belle, brune et surtout pressée. Lui, il a juste eu le malheur de la bousculer dans la rue. C’est leur première rencontre, mais pas la dernière… Juliette vient d’entrer dans la vie de Josselin. Ils ne le savent pas encore mais cette rencontre va bouleverser leur vie.

⌧ CHRONIQUE ⌧

Autant être honnête, je n’ai jamais été très féminine… Les fringues, le maquillage, les conversations typiquement « filles » et donc par extension les romances, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Et pourtant… Comme quoi il ne faut jamais dire jamais… cette lecture m’a finalement apporté pas mal de choses.  

« En rage de toi » a fait couler un joli nombre de mes préjugés sur ce type de romans. J’y ai découvert des personnages profonds et attachants, criants de vérité au point où j’ai parfois eu l’impression que j’aurais pu les croiser au coin d’une rue dans mon Nord natal. Ça m’a fait tout drôle de voir une intrigue se dérouler dans des lieux que je connaissais et que je pouvais donc clairement visualiser. Un brin nostalgique, l’immersion a donc été totale pour moi.

On y découvre deux êtres au caractère fort et entêté… mais tourmentés derrière le masque qu’ils s’efforcent de porter. Ils se rencontrent dans les premières pages et c’est déjà le clash. Les étincelles fusent : comme des aimants, ils s’attirent et se repoussent à la fois, selon la facette qu’ils mettent à nu à tel ou tel moment. Sans leur passion commune pour la musique, les choses se seraient donc probablement arrêtées là…  Adeline Dias ne pouvait trouver meilleur titre pour son roman, il exprime parfaitement la dualité dans les relations Josselin/Juliette. Ce sentiment de « je t’aime / moi non plus ». On dit qu’il n’y a qu’un pas de l’amour et la haine, et les deux héros dansent sans cesse d’un pied sur l’autre sans jamais réellement réussir à se décider sur lequel prendre enfin appui. Comme deux animaux blessés, ils cherchent l’amour qui pourra leur rendre le sourire – une main tendue et pleine de compassion qui saura les mettre en confiance, mais marqués par les épreuves passées, ils ont finalement plutôt tendance à mordre cette main par peur de trop s’exposer, de récolter de nouvelles blessures.  

Mais un autre point qui fait tout le charme de cette romance, ce sont les personnages secondaires et les nombreux thèmes que l’auteure soulève à travers eux. La petite communauté qui gravite autour de Juliette et que Josselin va doucement intégrer fait office d’une véritable famille où le mot d’ordre est l’amitié et la solidarité. Ils sont là les uns pour les autres et l’ambiance reste chaleureuse malgré les tensions qui viendront animer l’intrigue au fil des pages, évitant par là-même ces préjugés « guimauve » et « fleur bleue » qui me rebutaient jusque là dans ce genre littéraire. L’homosexualité, la peur du coming-out, la jalousie maladive, la violence, les dangers d’un burn-out, la complicité innée entre des jumeaux,… Tous ces points forts traités avec justesse nous emportent dans une envie irrépressible de tourner la page suivante pour ne pas rompre la magie.

La forme en elle-même manque peut-être encore de maturité, il est vrai : les descriptions sont peu nombreuses et certains mouvements se répètent parfois, mais cela n’a cependant jamais gêné ma progression. Ce livre nous donne une belle leçon de vie, de façon simple et efficace. On y apprend les douleurs du passé et la nécessité de tourner la page pour aller enfin de l’avant… avec tous les pièges à éviter et les obstacles à franchir en cours de route.  

Cette lecture m’a donc beaucoup touchée et m’aura surtout permis de me rapprocher d’une auteure gentille, accessible et passionnée, qui ne demande qu’à partager ses univers et sait s’investir dans ce qu’elle entreprend.

En conclusion, je dirai qu’ « En rage de toi » est une jolie romance qui se lit rapidement et facilement, mais qui ne laisse pourtant pas un goût d’inachevé ou d’incomplet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s