[Extrait] Apocalypsis

— Vilaine mademoiselle Naulin ! Alice, me feriez-vous la grâce d’ordonner aux personnes dont je vous dicterai le nom de se ligoter sur les rails d’un train ? Car selon mademoiselle Létang ici présente, de corps j’entends bien, vous en avez le pouvoir !
Je m’efforce de sourire. Je glisse avec une légèreté d’apparat :
— Mais je vous en prie. Je l’étudierai attentivement.
Le professeur étire ses lèvres minces et sèches, paroxysme du sourire pour lui, frappe dans ses mains et commence :
— Maintenant que nous avons réglé les petits tracas féminins de maquillage et super-pouvoirs, veuillez, jeunes pourceaux, ouvrir vos livres à la page 88 !

 

Apocalypsis, T1 — Eli ESSERIAM — paru chez Nouvel-Angle Matagot (2011)
Pages : 78-79 sur 238

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s