[Extrait] Martyrs

— Cela ne te gêne pas que nous nous embrassions alors que tu dois te marier ?
— Non… Et puis que pourrais-je te dire sur cette épouse? Elle s’appelle Isild Therys, je la connais à peine, je ne l’ai vue que quelques fois et elle n’éveille aucun désir en moi. C’est une jument mal proportionnée, elle n’est même pas belle et je préférerais monter la plus vilaine de ses servantes plutôt que de partager ma couche avec elle.
— Tu es horrible. Comment peux-tu dire cela ?
— Mais c’est la vérité, Kassis. Mon père a arrangé notre mariage. En l’épousant, je ferai gagner à ma famille de l’or et des terres dans l’Est.
— Et moi, je suis quoi à tes yeux ? Une biche appétissante, bien proportionnée, qui ferait une bonne maîtresse et dont tu pourras ouvrir les cuisses une fois par an quand tu viendras pour le tournoi ?
— Tu es bien plus que cela, avoua-t-il en posant ses mains sur ses hanches. Tu es la plus belle femme que j’ai jamais vue… et j’ai tant pensé à toi ces derniers mois que je n’en pouvais plus d’attendre le tournoi.

Martyrs, Tome 1 — Olivier PERU — paru chez J’ai Lu en 2013
Pages : 123-124 sur 696

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s