Black Butler, T4 — Yana Toboso

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
 黒執事

Titre : Black Butler, Tome 4
Rōmaji :  Kuroshitsuji 
Auteur : Yana TOBOSO
Date de Parution : 02 Juillet 2010
Éditeur : Dark Kana
Nombre de Pages : 193
Prix : 6,85 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

À Londres, Ciel Phantomhive et son fidèle majordome, Sebastian, enquêtent sur une affaire qui défraie la chronique et éclabousse la royauté : des bourgeois et des nobles revenant des Indes sont agressés les uns après les autres. En pleine mission, Ciel et Sebastian rencontrent un jeune Indien, Soma Asman Kadâr, qui affirme être de sang royal… Une rivalité en gants blancs va naître entre Sébastian et l’irréprochable majordome au service du prince !

⌧ CHRONIQUE ⌧

Mon début d’intérêt réel pour cette série qui avait pointé le nez avec le troisième tome se voit déjà éprouvé avec le quatrième.

On démarre déjà sur une grosse incohérence… Un homme pendu par les pieds meurt en moins d’une demi-heure et certains nobles agressés sont restés ainsi la tête en bas pendant toute une nuit. Eh oui, le sang finit par refluer dans la tête et ça entraîne très vite des complications aussi réelles que mortelles…

Même en dehors de ce problème, j’ai trouvé ce tome ennuyeux. L’enquête est molle, elle piétine et manque foncièrement d’intérêt. On en devinait même assez vite les grandes lignes des tenants et des aboutissants. Quelques bonnes pistes toutefois : on en apprend plus sur les liens qui unissent la famille Phantomhive à la Reine d’Angleterre et j’ai éprouvé un plaisir assez sadique à voir Sebastian trouver son égal chez un humain et chercher à deviner d’où Aghni tirait une telle force. Et c’est bien ce dernier personnage qui fait en tant soit peu l’intérêt de ce tome. Son histoire de rédemption est sincèrement touchante, et on cerne mieux pourquoi il démontre une telle diligence à servir un prince terriblement immature et égoïste. Une fois encore, j’ai trouvé l’humour lourd. Les pitreries de Soma pendant les leçons de Ciel étaient puériles et ont plus eu tendance à me blaser qu’à me faire sourire… et sont en total décalage avec les révélations sur les mois pendant lesquels le jeune Ciel avait disparu…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s