[Extrait] Enfernité

— Jack, sincèrement, tu ne devrais pas…
— Chut ! J’essaie de travailler, a-t-il grommelé.
Il a gardé le front baissé, mais ses lèvres ont esquissé un sourire. Un doux rire m’a échappé. Le premier en cent ans. Jack a braqué ses yeux sur moi et j’ai dû étouffer une exclamation.
— Pardon ? m’a-t-il demandé.
La bouche entrouverte, j’ai secoué la tête. Je n’avais pas pu rire. Je n’en avais plus la capacité, si ?
— J’ai cru t’entendre pouffer.
— Non, ai-je rétorqué. Non. Ce n’est pas drôle.
Il a haussé un sourcil.
— Tu es sûre ? Parce qu’il m’a bien semblé que tu me disais quelque chose et qu’ensuite j’ai répondu quelque chose qui t’a paru drôle. Et tu as gloussé. J’en suis presque certain.
J’ai respiré afin de m’apaiser.
— Non. C’est impossible.
— Impossible que j’aie dit quelque chose de drôle ?
Et là, j’ai ri de nouveau.
— Non. Impossible que j’aie ri.
Son sourire s’est épanoui, et j’ai ri encore plus, d’abord parce que manifestement ce n’était pas impossible, ensuite parce que je savais ce que ça signifiait. J’étais assez rétablie pour rire.

Enfernité, Tome 1 — Brodi ASHTON — paru chez Milan – Macadam

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s