[Extrait] Une guitare pour deux

Chère Madame Pair,

Tu es connue pour être absolument parfaite. Notes parfaites. Comportement parfait. Allure parfaite. Présence parfaite. Déléguée de classe parfaite. Violoncelliste parfaite. Même ta meilleure amie est parfaite et joue parfaitement du violon. Un jour, je t’ai entendue éternuer. Et ça aussi, c’était parfait.

Je me pose donc une question : pourquoi te mettre dans tous tes états pour des bêtises ? Combien de temps ça t’a pris de jeter mes affaires ? 3 secondes ? 3 secondes et demie ? Et combien d’énergie négative as-tu gaspillée à te mettre en colère contre moi ? Ça t’a servi à quoi ? Pourquoi ne t’es-tu pas plutôt inspirée du papier de bonbon pour écrire une chanson ? Ça, ça aurait été une réaction positive. Je vais peut-être en écrire une qui s’appellera « Les mauvaises ondes ».

M. Impair

Lyla lut la lettre deux fois avant d’en faire une boule de papier qu’elle alla jeter dans la poubelle du couloir. Puis elle revint dans la pièce et marcha de long en large pendant un moment, quatre pas dans un sens, quatre pas dans l’autre. Enfin, elle sortit son carnet.

Cher Monsieur Impair,

Je suis ravie d’apprendre que je suis mesquine, négative et superficielle. Voici mon trognon de pomme et les croûtes de mon sandwich au thon. J’espère sincèrement qu’ils t’inspireront.

Mme Pair

Une guitare pour deux — Mary AMATO — paru chez Nathan
Pages : 41-42 sur 288

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s