Le Dernier Chemin — Eva Li

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : Le Dernier Chemin
Auteur : Eva LI
Date de Parution : Mars 2013
Éditeur : Black-Out
Nombre de Pages : 225
Prix : 17 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Depuis que l’Empire a conquis son pays, Loren, druide de Bronte, se voit forcé d’opposer une résistance à l’invasion ennemie pour protéger son village. Mais, si Bronte est épargné grâce à ses efforts, son seul espoir de victoire réside dans la mort de Hassya, l’inaccessible Impératrice. Alors que ses tentatives d’assassinat restent vaines, un étrange personnage, issu d’anciennes légendes, revient d’Avalon pour lui venir en aide.
S’ouvre alors à Loren une bien étrange voie, où le sens des principes qu’il a suivis au cours de son existence prend une tout autre dimension et où l’ombre de la trahison se dessine là où il ne l’attend pas.
« Le Dernier Chemin », premier roman d’Eva Li, retrace une période révolue de notre histoire, où la mythologie celtique et les enseignements druidiques étaient au cœur des traditions.

⌧ CHRONIQUE ⌧

Si ce livre est un peu onéreux en comparaison de son épaisseur, il possède néanmoins une double jaquette qui, rien qu’à elle seule, vaut le détour. Découpée entre les arbres, elle donne de la profondeur et du relief à l’illustration, et possède également un ruban marque-page. J’ai vraiment beaucoup apprécié ces petits détails qui font de grandes différences.

Le contenu est tout aussi soigné. Je n’ai pas trouvé la moindre coquille et chaque partie commence par quelques lignes empreintes de mystère, accompagnées d’un petit dessin aux accents mystiques. La même qualité se retrouve au cœur de l’histoire.

Eva Li nous transporte dans un pays aux allures de la France à l’époque des Gaulois. J’ai été amusée du parallèle que l’on peut faire avec Astérix : un village aux toits de chaume, peuplé d’irréductibles qui résistent tant bien que mal à l’envahisseur grâce à leur druide Loren. L’ennemi en question est représenté par Remus, un empire pré-romain dirigé par Hassya, une femme froide et implacable. Elle a succédé à son défunt frère, mais devant son incapacité à régler le problème du village de Bronte, les Toges de Remus remettent en question la légitimité de sa position. Aidée de son esclave-poétesse Keitha, elle multiplie l’envoi d’espions, qui finissent généralement sous la lame des rebelles ou dans les fosses de l’Empire. Pourtant, cette fois, leur machination est plus élaborée puisqu’elles leur envoient sans le savoir le petit frère de Loren, Scalian/Scalius.

Échaudé après l’exécution de son ami Crassius, un roi viking déchu et fait esclave par un avide centurion, Loren sombre dans l’engrenage de la guerre. Aveuglé par sa haine, ses rancœurs et sa volonté de mettre fin au règne du tyran, il entretient les rouages qui font couler le sang à travers tout le pays et commettra des erreurs aussi odieuses qu’irréparables.

Les rapports conflictuels entre Scalius et Loren, trouvant leurs sources dans les drames de leur enfance, viendront davantage compliquer la donne. Loren n’est pas conscient de ses propres dysfonctionnements, auprès de sa femme, des villageois et des autres druides de la région. Il encaisse tout sans broncher, rumine et se perd inexorablement sous le poids de responsabilités qu’il n’a pas toujours choisies. Merlin va alors lui apparaître pour le guider, mais le pauvre druide ne connaît encore rien du chemin qui lui est destiné.

Ce roman mélange plusieurs mythes célèbres comme Merlin, Avalon et la légende de Remus et Romulus à l’origine de la Rome antique, tout en y incluant de la magie, des complots politiques, des trahisons et de petites touches celtiques. Ce subtil ensemble est d’une grande cohérence et il s’en dégage une grande nostalgie et un sentiment de fatalité assez troublant. Une vraie merveille dans le domaine de la fantasy historique, qui me donne envie de découvrir d’autres ouvrages labellisés Black-Out !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s