Zombies, T0 : La Mort et le Mourant

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Saga : Zombies – Tome 0
Titre : La Mort et le Mourant
Dessin : Lucio LÉONI
Scénario : Olivier PERU
Date de Parution : 25 Janvier 2012
Éditeur : Soleil
Nombre de Pages : 48
Prix : 13,95 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Rien n’arrête les morts qui marchent. Ville par ville, ils avancent et dévorent les vivants. La pandémie qui a emporté les pays pauvres se répand maintenant sur le reste du monde. Cependant, les nations développées ne prennent pas la réelle mesure du danger. LaPointe, acteur canadien de série B pour qui le futile a meilleur goût que l’essentiel, poursuit son existence comme si de rien n’était. Invité d’honneur à un festival de cinéma d’horreur, il se retrouve piégé en Russie. Seul en territoire zombie, il comprend qu’il n’a rien d’un héros quand la réalité rejoint la fiction. Avoir tué des centaines de mort-vivants dans des films ne le rend pas meilleur qu’un autre. Aujourd’hui, plus de scénario, de doublures ou de trucages, pourtant il doit jouer le rôle de sa vie. Celui de sa survie.

⌧ CHRONIQUE ⌧

La citation en quatrième de couverture donne le ton :
«  La mort ne surprend point le sage, il est toujours prêt à partir. » — Jean de la Fontaine
La double-page, quand on ouvre la BD, fait le reste.

Les zombies sont à la mode, mais ce qui m’a surtout orientée vers ce titre, c’est le nom de l’un des collaborateurs : Olivier Peru. Toujours hantée par le final de son roman « Martyrs » et ayant hâte de me caler la lecture de « Druide », j’avais envie de voir ce qu’il pouvait offrir dans un contexte plus proche de notre monde.

Dans cette bande-dessinée d’anticipation, nous partons à la rencontre de Serge Lapointe, acteur sur la pente descendante. Ses anciens succès dans des films zombies comme « The Walking Dead » s’effacent peu à peu, et il s’efforce de faire bonne figure lors d’une conférence cinématographique en Russie. Le cœur n’y est pourtant pas. Il est blasé, désabusé, et cache son mal-être et ses regrets derrière un comportement condescendant et démonstrateur. Le héros de « Zombies » n’est donc pas franchement sympathique. Ses rêves de gloire sont redevenus illusoires et quand la réalité finit par rattraper ses nombreuses fictions, il est complètement dépassé. Le masque empreint d’assurance tombe et il ne reste plus qu’un homme lâche et égoïste, persuadé que son simple nom le préservera de l’apocalypse. Mais il apprend vite que, devant une crise sanitaire mondiale, l’argent perd toute valeur.

On retrouve tout un panel de réactions face au drame. Tandis que certains optent pour les démonstrations de force – envers les infectés comme  envers les survivants, d’autres se serrent les coudes et s’investissent dans l’action avec des ressources qu’ils ne soupçonnaient pas en eux. L’armée joue elle-aussi un rôle ambivalent, tour à tour protectrice et bourreau. La panique est totale et la fragile organisation des rescapés est mise en danger devant l’ampleur du désastre.

Serge Lapointe fait de nouvelles rencontres, les perd de vue, les retrouve parfois un peu plus tard. Les destins s’entremêlent, les liens se font et se défont. Rien n’est sûr et l’espoir est si vite envolé…

Olivier Peru nous livre ici un récit d’un réalisme poignant, où l’on découvre le pire et le meilleur de l’être humain, à travers un antihéros pour qui on commence progressivement à s’inquiéter. Les dessins sont superbes ou glauques à souhait, les actions fluides et naturelles. La mise en couleurs joue sur de remarquables dégradés de marron et d’ocre, mettant ainsi en relief la trame sans casser le côté cauchemardesque de l’aventure.

Si le premier tome de « The Walking Dead » ne m’avait pas entièrement convaincue, l’impeccable travail d’équipe qui émane de cette œuvre m’a subjuguée et j’ai hâte de dévorer la suite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s