Elvira Time — Saison 1, Épisode 1

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Saga : Elvira Time • Saison 1, Épisode 1
Titre : Temps Mort
Auteur : Mathieu GUIBÉ
Date de Parution : 1er Septembre 2013
Éditeur :  Le Chat Noir
Nombre de Pages : 47
Ebook : 0,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

L’existence des vampires n’est plus un secret pour personne. Alors que le tout Hollywood les décrit comme les amants du siècle, notre bon vieux gouvernement des États-Unis a tranché. Chaque rejeton aux dents longues se verra proposer un choix : se référencer auprès des autorités et survivre comme un animal en cage ou rester libre et se faire traquer par des chasseurs de primes rémunérés par l’état. Perso, je préfère la deuxième solution. C’est beaucoup plus lucratif pour mes finances depuis que j’ai hérité de l’entreprise familiale. Le problème, c’est qu’à 17 ans, je suis encore enchaînée au lycée et je dois concilier cours de math et exécutions sommaires. D’aucuns diront que j’ai la fâcheuse tendance à ramener plus de boulot au bahut que je ne rapporte de devoirs à la maison. C’est pas faux.
Alors voyez-vous, quand on doit gérer tous ces vampires attirés par le miasme hormonal émanant de mon école et qu’en plus, on s’appelle Elvira, la vie n’est pas simple.
Une ado qui se plaint de son calvaire quotidien ? Rien de neuf à l’horizon, me direz-vous. Mais croyez-moi, je sais garder les pieds sur terre. Ma vie aurait pu être bien pire : j’aurais pu être un de ces monstres et me retrouver du mauvais côté de mon pieu.

4-5⌧ CHRONIQUE ⌧

Dès les premières lignes, Mathieu Guibé plante le décor : un bahut américain, des pompom-girls, Halloween pointant à l’horizon… et une héroïne au caractère bien trempé ! Elvira est une adolescente et cela se sent bien dans son attitude : elle est blasée de tout et démonte régulièrement son entourage avec ses réparties cinglantes et ses sarcasmes. Pourtant, elle m’est restée très sympathique. On sent que derrière cette force extraordinaire qu’elle déploie – autant physiquement qu’émotionnellement, se cachent des douleurs, des fissures. Et ce premier épisode nous glisse d’ailleurs les premières précisions sur ce qui la taraude au quotidien.

Elvira est orpheline de père et a repris son rôle de chasseur de vampires, de façon clandestine car encore trop jeune pour toucher les récompenses qui devraient pourtant lui revenir. On pourrait la situer à mi-chemin entre Buffy et Faith de la célèbre série TV. Elle a la force, la motivation et la droiture de la première, mais également le côté torturé, vulnérable et un peu perdu de la seconde. Elle fonce tête baissée, parfois trop, mais elle sait ce qu’elle veut et refuse de reculer devant l’adversité.

Les personnages sont assez stéréotypés mais cela ne gêne pas l’ambiance. Cela renforce justement le côté blockbuster américain. Nous retrouvons ainsi Belinda, jeune fille pas très gâtée par la nature qui ne semble pas comprendre grand-chose quand Elvira s’entête à l’envoyer promener. Ludwig, jeune prodige lâché au milieu d’adolescents plus âgés qui ne lui font pas de cadeau. Du coup, il monnaie ses services pour s’assurer un minimum de respect dans les couloirs du lycée. Sans oublier Jericho, l’ami d’enfance d’Elvira, un brin renfermé et mystérieux.

En dépit de quelques éléments prévisibles, ce premier épisode nous tient en haleine et nous offre une intrigue dynamique, jonglant entre petits drames lycéens, luttes contre les vampires, douleurs du passé et missions foireuses. De l’humour noir à foison, une héroïne piquante, et l’addiction est là !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s