Anatomie d’une fille à l’ouest — Andrea Portes

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

● Titre français : Anatomie d’une fille à l’ouest
Titre original : Anatomy of a Misfit
Auteur : Andrea PORTES
Date de Parution : 15 Mai 2015
Éditeur : Michel Lafon
Nombre de Pages : 283
Prix : 15,95 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Pour tout le monde, Anika Dragomir est la troisième adolescente la plus populaire du lycée : cheveux blonds, lèvres glossées, elle a la panoplie de la fille parfaite. De loin, car si on se rapproche, on découvre qu’elle n’est pas tout à fait irréprochable… elle empoisonne petit à petit son patron, vole dans la caisse, et tombe amoureuse de Logan, le pire loser du lycée.
Mais tout ça doit rester secret, car un pas de travers et Becky Vilhauser, le Dark Vador rose bonbon qui tyrannise le lycée, fera de sa vie un enfer. Et lorsque Jared, le garçon le plus populaire de la ville, décide qu’elle sera sa petite amie, Anika doit choisir. Après tout, serait-ce si improbable de tout lâcher pour un raté ?

⌧ CHRONIQUE ⌧

Intrigue ∎∎∎∎ Rythme ∎∎∎∎ Créativité ∎∎∎∎
Écriture ∎∎∎∎∎ Personnages ∎∎∎∎ Sentiments ∎∎∎∎

Anika a passé sa petite enfance en Roumanie auprès de son père, avant de rejoindre – avec frère et sœur – sa mère aux États-Unis. Maintenant adolescente, Anika vit chichement entre un beau-père vivant au rythme des repas et de la télévision, une demi-sœur et un demi-frère. Comme toute famille recomposée, celle-ci comporte son lot de tensions et de conflits mais Anika reste aussi proche de sa mère qu’elle redoute les appels téléphoniques de son père. Au lycée, Anika est moins isolée puisqu’elle est la numéro deux des filles les plus populaires. Elle est coincée entre l’horrible Becky – une peste par excellence, tyrannisant les autres élèves et aimant rappeler à Anika son statut d’immigrée – et Shelli – sa meilleure amie un peu nymphomane malgré une mère très pieuse, travaillant avec elle au fast-food du coin. Shelli et Anika n’approuvent pas le comportement de Becky mais ne disent jamais rien de peur de tomber en disgrâce et de devenir une cible à leur tour. Quand un élève étiqueté comme loser revient à la rentrée avec un scooter et un look revisité, Anika sent son cœur chavirer doucement mais sûrement. Pourtant, craquer pour Logan pourrait signifier sa mort sociale… à cause de Becky qui refuse que l’on puisse remettre en question l’ordre établi par ses soins.

Comme le montre ce résumé, l’intrigue est assez basique pour un roman young-adult, d’autant plus qu’elle comporte un triangle amoureux, et les personnages sont stéréotypés. Le style de narration favorise l’immersion dans la peau d’une adolescente de quinze ans, puisque c’est Anika qui est aux commandes, mais j’avoue que l’avalanche de « genre » et de « tu vois » m’a un peu lassée. Le ton est jeune et léger, mais manque de consistance. J’ai toutefois fini par prendre le pli car les personnages n’en restent pas moins intéressants, et le roman en lui-même comporte un certain nombre de messages forts.

Andrea Portes nous parle de harcèlement scolaire, où bon nombre d’élèves souffrent du comportement d’une seule mais où personne n’ose bouger le petit doigt de peur d’être le prochain sur la liste ou d’aggraver encore son cas. Elle nous montre l’importance de la prise de position et celle de savoir rester soi-même, quoi qu’il advienne. Anika joue les rebelles : elle fait le mur le soir, vole son patron et cherche à jouer sur tous les tableaux. Mais elle n’est pas méchante ou hypocrite pour autant. Elle est à cet âge où on se cherche et où on commet des erreurs chemin faisant.

Quelques courts paragraphes viennent entrecouper l’intrigue qui est en fait un immense flashback pour en arriver à ces passages en italique, pleins d’urgence et de panique sans qu’on sache vraiment si c’est grave ou s’il s’agit simplement d’une exagération d’adolescente. Quand on arrive enfin au point où les deux histoires se rejoignent, le roman prend un virage à quatre-vingt degrés que je n’aurais jamais imaginé et l’on ressort de ce livre la tête un peu à l’envers, mais avec une belle leçon de vie à l’esprit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s