Half Bad, Tome 2 — Sally Green

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre français : Half Bad, Tome 2 : Nuit Rouge
Titre original : Half Life, Book 2 : Half Wild
Auteur : Sally GREEN
Date de Parution : 20 Mai 2015
Éditeur : Milan
Nombre de Pages : 406
Prix : 16,90 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Fuir, toujours fuir. Nathan n’a pas le choix. Les sorciers blancs le pourchassent ; les sorciers noirs le haïssent ; la fille qu’il aime l’a peut-être trahi. Sans compter que le Don reçu de son père fait de lui une créature indomptable et sanguinaire.
La guerre des sorciers s’engage. Nathan doit choisir son camp. Mais de tous ses ennemis, le plus redoutable pourrait bien être lui-même.

⌧ CHRONIQUE ⌧

À l’instar du premier tome, Nuit Rouge s’ouvre sur quelques chapitres au style très particulier. Nathan n’est plus en cage, mais c’est tout comme. Il s’éternise dans la vallée où Traque Blanche l’avait laissé, sans vraiment savoir ce qu’il est censé faire, ni comment il devrait réagir. L’ambiance est oppressante et confuse ; on ressent nettement la détresse de Nathan qui est maintenant un sorcier à part entière et fait de son mieux pour rester calme et positif. Il tourne en rond pendant un bon moment et le rythme se fait donc assez lent. Sally Green remotive ses lecteurs et son héros lorsque ce dernier se prend en main et quitte la vallée. Il n’a de cesse de rechercher Gabriel et Annalise. L’un est le premier ami qu’il ait jamais eu, l’autre son premier amour. Mais le sort (et les chasseurs) s’acharne contre lui…

Une grande partie de ce second tome est dédiée à la lutte de Nathan pour délivrer Annalise de l’influence de Mercury. Vu le synopsis, j’aurais cru que la naissance du mouvement de rébellion serait intervenue plus tôt dans la trame… surtout qu’au final, j’étais très dubitative face à Annalise. Est-elle sincère avec Nathan ou n’aura-t-elle jamais la force de prendre position – pour lui et contre sa famille de grands sorciers blancs ? Si cette quête n’est pas l’aspect qui m’interpelle le plus dans la saga Half Bad, Sally Green a su introduire d’autres éléments qui m’ont permis de poursuivre ma lecture sans ennui ou impatience. De nouveaux personnages font leur apparition, comme Nesbitt et Van, et d’autres que l’on avait perdu de vue reviennent sur le devant de la scène. La dynamique de groupe qui s’en dégage se révèle aussi haletante que la course-contre-la-montre que Nathan entame à travers toute l’Europe, tandis que ses amitiés se font et se défont.

Nuit Rouge est aussi sombre que le tome précédent. L’auteur privilégie cette fois l’action sur la psychologie de son jeune héros torturé, sans toutefois négliger ce dernier aspect. Nathan doit en effet apprendre à contrôler son Don, aussi puissant que dangereux pour lui-même ou son entourage direct. Son côté « noir » ressort beaucoup plus à présent. Il n’est toujours pas ouvertement malveillant, mais on le sent blasé face aux épreuves incessantes qu’il traverse, et avide de ne plus être victime de son destin ou des décisions de personnes extérieures. Il se montre revêche et cinglant avec de nombreux individus — surtout avec ceux qui le prennent de haut à cause de son statut de semi-code — mais malgré les différents dilemmes qu’il a à résoudre ici, on sent bien qu’il reste fidèle à lui-même. Pendant ce temps, le gouvernement des sorciers blancs au Royaume-Uni se fait de plus en plus totalitaire. Toute divergence d’opinion est durement écrasée, peu importe la « couleur » des sorciers incriminés, et la révolte grogne à l’horizon. Les assassinats se multiplient, encourageant sorciers noirs, blancs et sang-mêlés à signer une trêve pour mettre ensemble fin au carnage.

Nous en apprenons également davantage sur la prophétie reliant Nathan à son père, Marcus. J’ai particulièrement apprécié ce point qui trouvera sa déchirante conclusion dans les dernières pages. Encore une fois, Sally Green n’y va pas avec le dos de la cuillère : elle continue de malmener Nathan et nous laisse complètement abasourdis en attendant le troisième et dernier tome intitulé Quête Noire, à paraître en 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s