Les Revenants, de Seth Patrick

les revenants 1⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

● Titre français : Les Revenants | TOME 1
● Titre original : The Returned
Auteur : Seth PATRICK
Date de Parution : 27 Août 2015
Éditeur : Michel Lafon
Nombre de Pages : 412
Prix : 18,95 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Dans une petite ville française de montagne dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres disparus de leur famille revenir à la vie : des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon, qui s’était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître… Alors que chacun tente d’accepter l’impossible, des meurtres sanglants se produisent, semblables à une série d’assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt.

Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l’effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ?

5+++⌧ CHRONIQUE ⌧

N’étant pas abonnée à Canal+, j’avais manqué la diffusion des Revenants et n’avais eu de cesse de le regretter. Mais Netflix nous a récemment proposé le remake américain The Returned et je me suis ruée dessus. J’ai beaucoup aimé cette première saison à l’ambiance dérangeante et comme la série ne sera apparemment pas renouvelée, j’étais plus que ravie de remettre le couvert avec l’adaptation en roman de l’histoire originale.

Le couple que formaient Claire et Jérôme a volé en éclat après la mort accidentelle de Camille, l’une de leurs filles jumelles. Malade le jour de la sortie scolaire, Léna en a réchappé. Le temps passe lentement mais entre cigarettes et alcool à volonté au pub du coin, on ne peut pas dire qu’elle se porte mieux que ses parents. Dix ans après le suicide de son fiancé le jour de leur mariage, Adèle a refait sa vie entre leur fille Chloé et son nouveau compagnon, Thomas, le chef de la gendarmerie locale. Leur quotidien souvent empreint de tristesse et de non-dits va être encore plus mis à mal par l’impensable : Camille et Simon resurgissent des limbes et personne ne sait comment ni pourquoi. Tandis qu’Adèle pense devenir folle face à ce qu’elle prend pour un fantôme, Claire et Jérôme vont faire des pieds et des mains pour cacher le retour de leur fille qui n’a pas pris une ride. Le choc psychologique est d’autant plus marqué qu’elle a maintenant quatre ans d’écart avec sa sœur jumelle. Ce qui aurait dû être à l’origine d’une joie immense parmi la communauté de ce petit village de montagne va finalement devenir une source de conflits et de jalousie. Chaque personne en deuil se demande en toute légitimité pourquoi le proche qu’elle a perdu ne revient pas lui aussi à la vie. Mais surtout, comment gérer l’avenir pour ces revenants qui ont perdu leur identité le jour de leur mort ? Comment réagirait le gouvernement en apprenant le phénomène ? Pendant ce temps, un mystérieux garçon mutique vient s’accrocher aux jupes de Julie, une infirmière en choc post-traumatique après avoir été victime d’un serial killer quelques années auparavant. Un assassin qui semble d’ailleurs vouloir faire son grand retour dans la région… Comme si les choses n’étaient pas déjà assez perturbantes et compliquées, les employés du barrage découvrent des avaries sans toutefois parvenir à en retracer la source ; ils ne peuvent donc guère à y remédier…

À l’instar des habitants du coin, on se pose mille questions. Ces revenants sont-ils réellement ceux qu’ils prétendent être ? Que cache leur retour : une rédemption inespérée ou l’éternelle damnation ? Est-ce le début d’une nouvelle ère pour quelques heureux élus ou celui de la fin des temps ? Nous suivons la progression des revenants, redoutant et espérant en même temps de les voir s’ouvrir au monde. La psychologie des personnages est peaufinée et retranscrit à merveille les dilemmes, la détresse et l’impuissance de chacun. Leurs chemins vont s’entrecroiser pour déterrer leurs plus sombres secrets et leur permettre de réaliser progressivement qu’ils ne sont pas seuls à vivre ce rêve (… ou ce cauchemar ?). La plume de Seth Patrick, soignée et empathique, met parfaitement en valeur l’angoisse latente de l’intrigue et le sentiment d’oppression grandissant au fil des pages. Malgré quelques libertés prises par le remake, je connaissais déjà la majeure partie de l’histoire mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Et quand je suis arrivée à la partie dont je ne connaissais encore rien, je n’ai pas pu lâcher le livre avant de l’avoir terminé. Le côté fantastique prend de plus en plus de place, tout bascule si vite… et déjà la fin arrive, bien trop tôt à mon goût !

En tournant la dernière page, la frustration n’est pas négligeable. Peu de questions au sujet des revenants trouvent leurs réponses dans ce premier tome. Je ne le décrirai pas comme un volume introductif car les rebondissements sont nombreux pour chacune des trames amorcées, mais en le refermant, je n’ai pas pu m’empêcher de le voir comme une sorte de prologue pour des événements à venir encore plus sombres et glaçants. L’eau constitue l’élément majeur de ce thriller étonnant et j’ai hâte de voir comment les créateurs de la série française (la promotion de saison 2 vient de commencer à la télévision) comptent relier les faits présents au drame survenu dans la région il y a des décennies de cela. L’implosion de l’ancien barrage avait alors imposé la construction d’un nouvel édifice tout en noyant dans les eaux du lac le village qu’il avait ravagé. Les victimes décimées par cette catastrophe auraient-elles un message à transmettre aux vivants ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s