Te (re)trouver, de Keren David

te retrouver⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre français : Te (re)trouver
Titre original : Salvage
Auteur : Keren DAVID
Date de Parution : 04 Novembre 2015
Éditeur : Hugo & Cie – New Way
Nombre de Pages : 352
Prix : 17 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Avant d’être adoptée par une famille aisée londonienne, Cass était une Jones. Mais tous ses souvenirs se sont envolés lorsque, à quatre ans, elle a pris le nom de Montgomery. La vie est plutôt douce pour Cass, Will Hugues mis à part. Pourquoi le beau gosse du lycée s’intéresse-t-il à elle, alors que sa cour n’a rien à envier à celle du prince Harry ?
Mais le monde de Cass s’effondre le jour où son père se retrouve au cœur d’un scandale conjugal qui fait voler sa famille en éclats. C’est le même jour que choisit Aidan, son frère biologique, pour la contacter sur Facebook. Après une enfance difficile, passée de foyer en foyer, il n’a qu’un but : retrouver la sœur qu’on lui a volée.
Cass et Aidan doivent apprendre à se connaître et apprivoiser leurs différences. Mais les liens du sang sont-ils plus forts que ceux qui vous ont construit ?

5+++⌧ CHRONIQUE ⌧

Cass mène une vie de privilégiée : son père travaille au Parlement, sa mère reste à la maison pour le seconder au mieux et pour veiller sur ses enfants, l’argent coule  à flot, et même si Cass sait qu’elle a été adoptée alors qu’elle n’avait que quatre ans, elle le vit très bien. Elle ne se sent pas non plus en compétition avec Ben, son jeune frère, l’enfant biologique des Montgomery. À l’école, tout va bien. Même si le rythme est effréné, même si l’on attend beaucoup de Cass, c’est une adolescente studieuse, organisée et ambitieuse à qui tout semble réussir. Ben a plus de mal à tirer son épingle du jeu, c’est un gamin un peu spécial, qui n’arrive pas à se faire d’amis. Malheureusement, son père finit par faire la une des journaux en ayant une relation extraconjugale avec sa secrétaire et en la mettant enceinte.C’est le scandale et ses parents se séparent. A peu près au même moment, Cass reçoit un message privé sur son profil facebook : un homme se présente à elle comme étant Aidan, le frère biologique dont elle a été séparée toute petite.

Contrairement à Cass, Aidan n’a jamais été adopté. Aujourd’hui, il semble pourtant avoir trouvé sa place. Il partage un appartement avec sa compagne Holly, n’hésite pas à s’impliquer auprès de Finn, le jeune fils de cette dernière, il a un travail stable et passe son permis de conduire malgré ses problèmes de dyslexie. Mais tout n’est pas aussi simple qu’il y paraît… Son meilleur ami Rich et lui gardent certains comportements autodestructeurs, résultats directs d’une enfance passée de famille d’accueil en foyer d’hébergement, de mauvais traitements en manque de repères, d’affection. Aidan a tendance à se laisser aller au boulot et cache un terrible secret qui constituera un point de bascule dans l’histoire.

Le frère et la sœur sont tout ce qu’il y a de plus antagoniste. Un point qui se reflète également dans les choix d’écriture de Keren David : les chapitres dédiés à Cass sont rédigés au passé, ceux d’Aidan au présent avec quelques négations manquantes, un style plus oral… comme pour mieux marquer leurs différents niveaux de culture. Cass est sûre d’elle, aimée par sa famille et de Will Hugues, un garçon populaire qui lui fait la cour ; elle planifie tout et enchaîne les victoires. Aidan est instable, constamment rejeté, incapable de prévoir à quoi ressemblera demain ; il aime Holly et Finn mais leurs relations sont aussi synonymes de pression et de stress pour un homme comme lui à peine majeur. Les retrouvailles entre Cass et Aidan donneront à chacun un nouvel élan mais deviendront vite source de conflits avec leur mère biologique et les parents adoptifs de Cass.

Ce livre nous parle de la famille, au sens strict comme au sens large ; celle dans laquelle on naît, celle au sein de laquelle on grandit, celle que l’on se choisit. Il évoque la difficulté à se construire une identité à travers les épreuves de la vie et à faire taire le doute en soi quand on a l’impression d’être invisible aux yeux du monde. Keren David confronte Cass et Aidan à leurs attentes et à celles que leur entourage ont reporté sur eux. Comme d’autres auteurs, elle accuse aussi les travers d’un système grippé dans lequel de nombreux enfants restent piégés et continuent de mener une vie décousue une fois émancipés. Elle parvient à nuancer le tout, sans stigmatiser ses personnages ou les situations. Cass ressemble ainsi à la fille parfaite mais est celle qui souffre le plus de l’infidélité de son père. Aidan est fort et vulnérable à la fois, il cherche constamment à aller de l’avant mais reste en prise avec son passé. C’est de loin mon personnage préféré !

Te (re)trouver est un roman poignant, avec des personnages d’une richesse et d’une variété incroyables. Une aventure humaine émouvante avec des faits, des drames, tout ce qu’il y a de plus plausibles. On assiste impuissants aux déboires de Cass et Aidan, on espère pour ce dernier la plus belle des rédemptions sans savoir si la conclusion ne va pas nous laisser sur le carreau… Plus les pages défilaient, plus ma gorge se nouait. C’est une histoire au goût doux-amer, pleine de contradictions, de prises de conscience, d’espoirs et de désillusions, de revanches sur la vie et de pardon… Je ne peux que chaudement vous la recommander !

Publicités

Une réflexion sur “Te (re)trouver, de Keren David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s