Sword Art Online : Phantom Bullet, Tome 1

SAO phantom 1⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
ソードアート・オンライン ファントム・バレット

Titre : Sword Art Online : Phantom Bullet, Tome 1
● Rōmaji : Sōdo Āto Onrain Fantomu Baretto
Dessin : Koutarou YAMADA / abec
Scénario : Reki KAWAHARA
Date de Parution : 29 Octobre 2015
Éditeur : Ototo
Nombre de Pages : 161
Prix : 6,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Un an après son retour dans le monde réel, Kirito se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online, pour enquêter sur la mort mystérieuse de joueurs décédés après avoir été tués à l’intérieur du jeu…
Pendant ce temps, une mystérieuse joueuse du nom de Sinon semble à la recherche permanente d’un adversaire capable de lui procurer des sensations de jeu intenses… sans que personne ne sache rien de son véritable objectif…

⌧ CHRONIQUE ⌧

Dans l’arc manga Sword Art Online : Progressive, même si je n’étais pas personnellement concernée, j’avais déploré l’absence de résumé des light novels qui aurait permis aux néophytes de pleinement comprendre ce qu’ils lisaient s’ils venaient à commencer par là.Phantom Bullet rectifie le tir (c’est le cas de le dire !) et présente de façon nette et concise les événements de l’Aincrad avant de faire un bond d’un an en avant.

Nous retrouvons Kirito dans un coffee shop, où il a rendez-vous avec un enquêteur rattaché à une organisation gouvernementale. Le même homme qui lui a permis de reprendre pied dans le monde réel à sa sortie de l’hôpital. Cet homme, Seijirô Kikuoka, lui demande son aide au sujet d’une affaire similaire au drame qu’il a vécu un an plus tôt. Si les adeptes de Gun Gale Online – un jeu de tir MMO PvP (joueur contre joueur) – peuvent se déconnecter sans problème à tout moment, il semblerait qu’une arme du jeu, le Death Gun, soit liée à une série de décès dans le monde réel.

Le reste du tome est partagé entre la vie de couple de Kirito avec Asuna et des scènes de combats virtuels, avant que notre héros ne se connecte. Le rôle d’Asuna reste anecdotique. Elle est étrangement effacée, perdue dans ses pensées, à ressasser les faits d’Aincrad plutôt que de pleinement savourer son retour à la vie réelle. Au cœur de Gun Gale Online, nous faisons la connaissance d’une autre jeune femme, Sinon. J’avoue qu’à plusieurs reprises dans les dialogues, je me suis bêtement emmêlée entre son prénom et la conjonction… Sinon est un personnage très énigmatique. Elle se détache du lot dans un univers à prédominance masculine, savant mélange de Far West et d’ambiance post-apocalyptique, car en plus d’être l’une des rares joueuses féminines, elle a un look qui ne s’oublie pas facilement. De caractère, elle se montre renfermée, droite et sûre d’elle. Elle a un sens de l’honneur inébranlable mais on peine encore à comprendre ses motivations profondes. On sent bien que cela va au-delà du grand frisson ou du simple plaisir d’appuyer sur la gâchette. Une héroïne badass qui nous réserve probablement bien des surprises et que j’aurai grand plaisir à retrouver par la suite !

Pour parler des dessins en eux-mêmes, on remarque qu’abec reste aux commandes du design des personnages mais qu’un autre mangaka a pris le relais pour le reste par rapport à SAO Progressive. Koutarou Yamada respecte et retranscrit à la perfection la charte graphique de la saga. Il semble aussi à l’aise dans notre monde que dans l’Aincrad et Gun Gale. Les décors sont soignés et mis en valeur par différents jeux de trame, et son style plus mature au niveau des traits de visage des personnages fait vieillir juste ce qu’il faut Kirito et Asuna.

Mais *LA* grosse surprise de cet arc vient dans les toutes dernières pages ! Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de retournement et je me pose déjà mille questions sur le pourquoi du comment d’un tel choix. Phantom Bullet nous plonge dans une intrigue assez proche d’Aincrad tout en s’en tenant soigneusement éloigné du point de vue graphique et du gameplay. Finies les bottes secrètes à l’épée et place à l’artillerie lourde ! Je me suis volontiers pris au jeu et espère avoir l’occasion de lire très rapidement  la suite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s