Quelqu’un pour qui trembler, de Gilles Legardinier

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : Quelqu’un pour qui trembler
Auteur : Gilles LEGARDINIER
Date de Parution : 1er Octobre 2015
Éditeur : Fleuve Éditions
Nombre de Pages : 428
Prix : 19,90 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

5+++⌧ CHRONIQUE ⌧

Jeune idéaliste, Thomas est parti à l’assaut du monde une fois son diplôme de médecine en poche. Il lui a fallu bien du courage et de la persévérance pour résister aux drames et soigner les victimes de guerre. Sa dernière affectation l’a mené dans un petit village à la frontière indienne et une fois sa mission terminée, il est resté sur place pour continuer à veiller sur ces personnes auxquelles il s’était attaché. Jusqu’au jour où il croise une vieille connaissance française, qui lui apprend que la seule femme que Thomas ait jamais aimée avait eu un enfant peu après son départ pour l’étranger. Le doute s’insinue aussitôt dans l’esprit du médecin : et s’il s’agissait de sa fille ? Après avoir mené son enquête, il rentre enfin au pays, bien décidé à faire la connaissance d’Emma, et accepte un poste de directeur dans une maison de retraite pour se rapprocher le plus possible du lieu de vie de cette dernière.

Une fois de plus, Gilles Legardinier m’a charmée dès les premières pages. Son récit est toujours aussi humaniste, empreint de bienveillance et d’amour pour son prochain. Terriblement optimiste, il n’en est pas pour autant naïf. Les bonnes questions sont posées à travers le retour de Thomas. Le médecin se reproche son absence mais jusqu’à récemment, il ignorait tout de sa paternité. Pourtant, il ne cesse de culpabiliser et s’empêche de prendre directement contact avec Emma. Est-il réellement en droit de bouleverser son existence en débarquant du jour au lendemain ? Est-ce vraiment là la meilleure façon de l’aimer et de veiller sur elle ? J’avais envie de le secouer, de lui dire de se présenter à sa porte, de lui expliquer, de se donner une chance, à lui, à elle… mais au fil des pages, l’auteur est parvenu à me convaincre de la justesse de sa démarche. Thomas a le cœur sur la main, et à trop s’être occupé des autres, il a oublié comment prendre soin de lui. Ce retour en France, c’est aussi pour lui l’occasion de réapprendre à vivre, de se focaliser sur ses propres besoins et envies, et la tâche n’est pas facile ! Retiré au fin fond du monde depuis si longtemps, il est mitraillé par nos éclairages, nos technologies galopantes et nos ressources débordantes, et peine à trouver sa place.

Heureusement, il est secondé par Pauline, une infirmière de chic et de choc. Cette mère célibataire veille sur les quelques pensionnaires de la maison de retraite comme s’ils étaient des membres de sa famille. Elle complote avec eux, amène parfois son petit garçon pour ajouter un peu de joie et d’innocence dans leur quotidien. Elle n’hésite pas à prendre Thomas de front en se moquant gentiment de ses manières d’ « homme rustre », nous offrant par là-même de bonnes tranches de rigolade. J’ai également beaucoup apprécié le personnage de Michael, rongé par le doute, les remords et les regrets, pour qui la vie se résume désormais à son chien. J’ai relevé plusieurs passages dans le livre le concernant, tant j’y retrouvais mon reflet.

Entre deux séquences émotions, les éclats de rire ! Thomas est d’une terrible maladresse en ce qui concerne Emma. Il ne pense qu’à se rapprocher de celle qu’elle est devenue et découvrir ce qui l’anime et la fait vibrer, mais pour ce faire, il cumule les gaffes et se met dans des situations impossibles, avec des dénouements encore plus improbables. Il a un côté gentiment barré qu’on retrouve souvent chez les héros des romans de Gilles Legardinier. Les vieux pensionnaires dont il a la charge ne sont pas non plus en reste. Ravis de constater que leur nouveau directeur est si sincère et à l’écoute, ils en profitent pour donner libre court à leurs excentricités et cela tourne parfois joyeusement au grand n’importe quoi.

Que dire d’autre à part vous conseiller de lire ce petit bijou ? De comprendre au fil des pages que nous avons tous ce quelqu’un pour qui trembler, quel qu’il soit. Avec cet auteur « feel good », je me régale à chaque fois et ce dernier roman est fort convainquant. Jusqu’au bout, je me suis demandée comment cela allait finir et l’auteur est d’ailleurs parvenu à m’étonner sur ce point. Gilles Legardinier a un vrai don d’empathie, cela saute aux yeux dans chacun de ses écrits. Je me régale à chaque fois de le lire sur sa page facebook, c’est un rayon de soleil qui illumine ma journée. À ses côtés, on rit, on pleure, on s’émeut, on s’indigne, on s’apprivoise et on s’attache à n’en plus finir. Un incontournable de la littérature contemporaine française qui n’a certainement pas volé son succès !

Publicités

2 réflexions sur “Quelqu’un pour qui trembler, de Gilles Legardinier

    • Thalyssa dit :

      J’ai entamé ce voyage avec « Et soudain tout change ». Mais il faut encore que je me penche sur « Demain, j’arrête ! » et « Complètement cramé ». Je croise les doigts pour aimer autant que les 3 romans déjà lus, et aussi pour que tu te régales davantage si un jour, tu en tentes un autre 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s