Ce dont rêvent les ombres – Hilda ALONSO

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : Ce dont rêvent les ombres
Auteur : Hilda ALONSO
Date de Parution : 1er Juin 2016
Éditeur : Le Chat Noir
Nombre de Pages : 229
Prix : 14,90 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Blessée en secourant une fée, Ménehould se voit soignée par Éponine, la rebouteuse du village. Quelques mois plus tard, la paysanne rétablie donne naissance à Deirdre, une étrange enfant, miracle pour certains, menace pour d’autres…
Sa précieuse fille assassinée, Ménehould bascule alors dans la folie, devenant un danger pour elle et les autres. Pour l’aider à faire son deuil, Éponine entreprend avec elle un périple inattendu, une odyssée parsemée d’obstacles, de créatures fantastiques et de rencontres, qui bouleversera le cours même de la vie.

⌧ CHRONIQUE ⌧

Intrigue ∎∎∎∎ Rythme ∎∎∎∎ Créativité ∎∎∎∎∎
Écriture ∎∎∎∎∎ Personnages ∎∎∎∎ Sentiments ∎∎∎∎

Ménehould déplore de n’avoir encore jamais été mère. Une nuit, elle affronte une nature redoutable pour secourir une fée. Avant de rentrer au village, elle est soignée par Éponine, une guérisseuse vivant en marge de la société, qui lui annonce également sa grossesse. Tous devinent rapidement que Colomban n’est pas le père de l’enfant à venir et prennent Ménehould en grippe. Les choses ne s’arrangent guère après l’accouchement, il y a quelque chose d’assurément féérique à propos de la petite Deirdre et les superstitions lui prêtent injustement les pires intentions. Un jour, ses origines la rattrapent et elle y laisse la vie, laissant derrière elle sa mère inerte et dévastée. Éponine lui vient alors à nouveau en aide ; elle tente de comprendre ce qui arrive à Ménehould pour mieux la ramener à la vie, mais elle est loin de se douter que cette mission qu’elle s’impose va lui coûter bien plus de temps, de force et de courage qu’elle ne se l’était figuré.

L’ambiance de ce roman comme la plume de son auteure n’est pas sans rappeler les œuvres de Nathalie Dau (je pense notamment à son livre « En revenir aux fées »). L’écriture est soignée, soutenue, et le texte dense. Les détails foisonnent et les descriptions sont absolument délicieuses. Le registre vaut le détour à lui tout seul et fait vite oublier le peu de dialogues que l’on trouve au sein de ces pages. Hilda Alonso nous transporte à l’époque des derniers druides dans la pure tradition celtique, tout en y mêlant habilement des touches de fantastique et de fantasy. Le réel côtoie de près l’imaginaire avec une indicible richesse, au point où il est parfois difficile de discerner où s’arrête l’un et où commence l’autre. Nous allons à l’encontre de mille dangers, peuples et créatures, mais même les plus familiers d’entre eux nous sont ici présentés d’un point de vue inédit.

Je me suis souvent demandée ce qui poussait Éponine à faire autant de sacrifices pour Ménehould. Sa situation paraissait d’emblée perdue d’avance et elle ne lui devait rien. J’ai été soulagée de trouver ma réponse dans le dénouement de l’histoire. Dans le sillon d’Éponine suivront deux hommes : Tanguy un bossu – sourd de surcroît -, et Bledri qui a échangé son habit de moine contre une existence proche de la nature et des loups. Leur épopée exigera maints sacrifices, mais bien que j’ai apprécié le voyage, je suis restée extérieure aux personnages et aux événements, dans le sens où leurs drames ne m’ont pas ébranlée, émotionnellement parlant. Plus le récit avance, plus il gagne en démesure. Il faut savoir en déguster chaque bouchée sans se presser et cela pourrait déstabiliser certains lecteurs, mais l’éditeur n’a pas menti en promettant un roman atypique et fantasmagorique. Une parution digne du Chat Noir et un talent à suivre de près !

Publicités

6 réflexions sur “Ce dont rêvent les ombres – Hilda ALONSO

    • Thalyssa dit :

      J’y vais toujours à tâtons dans le domaine de la micro-édition suite à pas mal de déceptions, mais le Chat Noir sort du lot et a toujours su me conquérir 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s