Truffe et Sentiments – Émilie DEVIENNE

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : Truffe et Sentiments
Auteur : Émilie DEVIENNE
Date de Parution : 20 Avril 2016
Éditeur : Pygmalion
Nombre de Pages : 215
Prix : 17 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

« Bonjour ! Je m’appelle Gibus. Je suis un pur SPA et fier de l’être. Quand Rose et Julien m’ont recueilli, je pensais couler des jours sereins dans leur grande maison avec jardin et croquettes de premier choix. Or, « patte à tra » : ils divorcent ! Bien sûr, ils ont tout prévu : garde alternée pour les enfants, partage équitable des meubles, nouvel appartement… Et qu’en est-il de moi ? Pour m’avoir, tous les coups sont permis. Mais c’est sans compter sur les plans épiques de mes jeunes maîtres, Paul et Sophie. Pendant ce temps, Pinotte refuse mes avances, la mère de Rose tombe amoureuse à plus de soixante ans et encore, je ne vous dis pas tout… »

Quand les désaccords se multiplient dans un couple, comment gérer la crise sans y laisser son pelage ? Rassurez-vous, fin psychologue et philosophe à ses heures, Gibus a plus d’une astuce sous la patte !

⌧ CHRONIQUE ⌧

Intrigue ∎∎∎∎ Rythme ∎∎∎∎ Créativité ∎∎∎∎
Écriture ∎∎∎∎ Personnages ∎∎∎∎ Sentiments ∎∎∎∎

Chez les Vaudrielle, il y a les parents : Rose et Julien, et les enfants : Paul (treize ans) et Sophie (sept ans). Rose est du genre hyperactive avec forte prédisposition au stress ; elle essaie tant bien que mal de se convaincre qu’elle peut adopter une attitude zen. Son mari est publicitaire et gère sa propre agence avec un ami depuis un bon bout de temps. Déformation professionnelle oblige, il a tendance à introduire du vocabulaire anglais dans bon nombre de ses phrases. Ils incarnent une famille sans histoires comme il y en a tant, une famille à qui la réussite sourit en toute modestie. Alors que tout semble aller pour le mieux, Rose proclame soudain que tout est parti à vau-l’eau. Au grand désespoir de Julien, elle décide unilatéralement qu’il n’y a plus rien à sauver et lui fait quitter le lit conjugal. Au milieu de ce gâchis, Gibus, le chien de famille adopté en SPA, compte les points et continue de veiller à l’équilibre des enfants perturbés par le divorce imminent de leurs parents. La question à mille points qui se pose à priori : Rose traverse-t-elle une sorte de crise de la quarantaine ou le malaise au sein de son couple est-il réel et la scission inéluctable ?

Même si l’intrigue tourne fortement autour des états d’âme de Rose, c’est bien Gibus la vedette. Il nous relate ses aventures avec humour et tendresse, en parsemant le texte d’expressions bien à lui et d’analogies de tout poil. Contrarié de devoir soudain partager son canapé avec Julien la nuit, il est pourtant d’un soutien indéfectible pour les deux parties, tour à tour preux chevalier et brigand malin. Émilie Devienne a recours à de très forts anthropomorphismes mais on se prête volontiers au jeu. Les dialogues manquent un peu de naturel au tout début de l’aventure, mais l’auteure prend rapidement ses marques et les échanges se font plus fluides. L’intérêt de cette histoire n’est pas de se demander si un chien peut réellement être aussi clairvoyant et entreprenant, mais plutôt de découvrir à travers son regard aimant et innocent tous les enjeux d’un divorce, et ainsi de mieux appréhender tous les dommages collatéraux.

J’ai trouvé Rose particulièrement odieuse d’un bout à l’autre du roman. Elle veut se séparer de Julien sans même essayer de trouver un compromis ou de dialoguer autour de son mal-être et de leur couple. Elle met son mari devant le fait accompli alors qu’il ne semble pas être un mauvais bougre. Il n’est pas parfait, certes, mais j’ai souvent eu du mal à comprendre pourquoi Rose s’acharnait autant sur lui, à lui prêter tous les maux et à hausser la voix rien qu’en entendant son nom. D’où lui vient toute cette colère, cette rancœur, cette tendance à noircir volontairement le tableau ? Cherche-t-elle à nourrir l’incendie qui ravage leur couple pour se prouver qu’elle a raison de tout remettre en question ? Comme si elle redoutait d’avoir agi de façon trop impulsive ? Elle veut que tout soit réglé au plus vite mais tergiverse sans fin sur la garde de Gibus. Elle veut le divorce mais refuse de voir Julien dans les bras d’une autre à l’avenir. Elle ne sait pas ce qu’elle veut et se montre volontiers capricieuse. Sa manie d’exiger de son entourage des choses dont elle est elle-même incapable m’a régulièrement fait froncer les sourcils. On a du mal à suivre son raisonnement.

Malgré ce personnage qui n’a pas su me conquérir dans ses doutes et ses dilemmes, j’ai pris du plaisir à parcourir l’évolution de la famille Vaudrielle. À voir chacun de ses membres tirer des leçons au fil des épreuves et en ressortir grandi. Les manigances des enfants avec Gibus sont attendrissantes et amusantes, dignes des meilleurs films de comédie familiale. C’est mignon à souhait et cela a le mérite de rythmer l’intrigue entre deux énièmes disputes de Rose et Julien. Je m’attendais à une histoire très fleur bleue mais au final, ce roman est bien plus que ça. La fin m’a surprise dans le bon sens, ce n’est pas celle à laquelle je m’étais attendue en entamant cette lecture et elle est bien amenée par l’auteure. Sur un ton léger et humoristique, « Truffe et Sentiments » pose les bonnes questions sur le mariage et le divorce, la routine du quotidien et le besoin de renouveau, la fission et la reconstruction du noyau familial. Et surtout, sur l’importance d’une bonne communication.

Publicités

7 réflexions sur “Truffe et Sentiments – Émilie DEVIENNE

    • Thalyssa dit :

      Je tourne encore un peu au ralenti 😛 hihi
      Pour mes poilus, j’avais commencé à rédiger le Journal du Psychocat, mais Gawyn était tombé malade juste après et ça m’avait complètement anéantie. Je n’arrive pas à reprendre le projet en main 😥

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s