Les Perles noires de Jackie O. – Stéphane CARLIER

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : Les Perles noires de Jackie O.
Auteur : Stéphane CARLIER
Parution : 12 Mai 2016
Éditeur : Le Cherche Midi
Pagination : 416
Prix : 17,50 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Gaby, la soixantaine déprimée, est femme de ménage dans les beaux quartiers new-yorkais. Un matin, elle trouve par hasard la combinaison du coffre-fort d’un de ses employeurs, un vieux marchand d’art fortuné. Décidée à mettre la main sur son contenu – et notamment sur un collier ayant autrefois appartenu à Jackie Onassis –, elle imagine un plan particulièrement audacieux. Seulement, cambrioler un appartement huppé de l’Upper East Side, c’est un peu comme plier un drap sans se faire aider, ça demande un certain entraînement…

⌧ CHRONIQUE ⌧

Intrigue ∎∎∎∎ Rythme ∎∎∎∎ Créativité ∎∎∎∎
Écriture ∎∎∎∎ Personnages ∎∎∎∎ Sentiments ∎∎∎∎∎

Comme beaucoup d’immigrés d’Amérique du Sud, Gaby a dû revoir ses exigences à la baisse sur le marché de l’emploi lorsqu’elle est arrivée aux États-Unis. Depuis la mort de son mari, elle mène une existence assez solitaire et enchaîne les métros pour se rendre d’un employeur à un autre. Certains sont méprisants à souhait envers elle, la femme de ménage ; d’autres heureusement plus humains. Irving Zuckerman, un de ses plus anciens prestataires, appartient à la seconde catégorie. Riche, gay, un brin extravagant, c’est un vieux monsieur attachant aux petits soins avec sa chienne Carmen et son filleul David (sur lequel Gaby fantasme bien volontiers à défaut de pouvoir le rencontrer en chair et en os).

Toute l’aventure de ce roman tournera autour d’une correspondance entre Irving et David, jetée négligemment dans la corbeille à papier alors qu’elle contient le nouveau code du petit coffre fort de la maison. Gaby tombe dessus un peu par hasard et comme n’importe qui à sa place, elle se met à rêver à la somme d’argent que représentent ces lingots d’or et ce collier de Jackie Onassis. À tout ce qu’elle pourrait faire avec, loin de son appartement miteux et de ses bons de réduction découpés dans les journaux.

Mais Gaby est maline ; elle veut toucher le jackpot sans passer par la case « prison ». Elle décide donc d’enrôler son neveu et une vieille connaissance pour mettre en place un plan assez abracadabrantesque où le premier jouera les gigolos gériaphiles pendant que l’autre se chargera de la logistique de l’opération. Le problème, c’est que rien ne se déroulera comme prévu. Comme on dit : « Un jour, j’irai vivre en Théorie car en théorie, tout se passe bien ! »

Les rebondissements ne manquent pas avec une telle équipe de bras cassés. Ils collectionnent les bourdes et les imprévus, pour le plus grand plaisir du lecteur qui ne manquera pas d’être surpris ici et là par la tournure de l’intrigue. Avec Stéphane Carlier, on apprend à rire de tout. Les traits des personnages sont parfois grossis, et pourtant, ils ont ce côté de Monsieur & Madame Tout le Monde qui les rend uniques et sympathiques. Les mises en scène sont tordantes, on ne peut s’empêcher de rire devant leurs déboires et de se demander comment ils vont bien pouvoir s’en sortir cette fois.

L’histoire est menée tambour battant et on savoure ces petites étincelles de malice avec délectation. Laissez de côté votre morale et sautez dans l’action : le casse du siècle vous attend !

Publicités

2 réflexions sur “Les Perles noires de Jackie O. – Stéphane CARLIER

    • Thalyssa dit :

      C’est avec ce genre de petits romans bien sympathiques que je prends de plus en plus goût à la littérature contemporaine 🙂 J’espère que tu auras l’occasion de te pencher sur le cas de celui-ci !

      Merci de ta visite et bon dimanche

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s