Si on parlait de… comment j’écris mes chroniques

si on parlait de__________________________________________
« Si on parlait de… » est un rendez-vous instauré par « La Tête dans les Livres » .

On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir exprimer son opinion en toute simplicité, mais toujours autour de la lecture et de nos blogs.
__________________________________________

‖  Pendant la lecture  ‖

J’ai du mal à me poser au quotidien pour faire les choses – y compris pour lire – mais une fois lancée, je suis complètement absorbée par ce que je fais. Du coup, je ne prends pas de notes en cours de lecture ; j’ai toujours l’impression que ça me casse l’ambiance, la magie des sentiments et de l’action. Il m’est bien sûr arrivé d’en prendre, mais en général, cette prise de notes exceptionnelle se présentait sous deux cas de figure: ① j’étais en plein déménagement et n’avais pas le temps de bloguer, ou carrément pas accès à internet. ② le roman était de mon point de vue une véritable catastrophe et je notais les nombreux points noirs de façon à pouvoir bâtir un avis construit et argumenté.

Je suis un peu plus faible sur les citations dont je suis très friande. Mais là encore, je ne veux pas briser l’instant alors oubliés crayon et papier ! J’attrape mon smartphone et photographie le passage qui m’a interpellée. Je n’interromps ma lecture que pour quelques secondes et je mets la citation au propre dans les jours qui suivent.

Vous l’aurez compris, la lecture reste un moment privilégié pour me déconnecter de la réalité, m’immerger dans la peau et dans la vie d’un(e) autre. C’est aussi pour cela que je ne bois pas en lisant, ni ne grignote ou écoute de la musique. J’ai besoin d’être au calme et essaie au maximum de brider toute distraction. Lire la suite

Publicités

Si on parlait de… pourquoi je tiens un blog

si on parlait de__________________________________________
« Si on parlait de… » est un rendez-vous instauré par « La Tête dans les Livres » .

On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir exprimer son opinion en toute simplicité, mais toujours autour de la lecture et de nos blogs.
__________________________________________

‖ Quand et comment j’ai sauté le pas  ‖

2011 – C’est le foutoir dans tous les domaines. Je m’efforce de m’éloigner d’une famille toxique mais ils n’ont pas dit leur dernier mot. La santé et le moral sont au plus bas, j’ai envie de tout lâcher. Je n’ai pas lu depuis une éternité. La dernière fois, c’était dans une bibliothèque du Nord et j’étais encore mineure. Je passais mon temps à lire pour m’évader et rêvasser quand j’étais gamine. Le passage à l’âge adulte et la prise d’indépendance plus tôt que prévu m’ont malheureusement coupée de ce plaisir.

Pourtant, en 2011, l’envie de m’y remettre se fait ressentir. Je ne sais simplement pas comment m’y prendre. Ça peut paraître idiot comme dilemme : « Va t’acheter un livre et pose-toi, grosse nouille ! » … Sauf que les livres, il m’en reste quelques-uns à la cave. Je n’arrive simplement pas à me motiver à les ouvrir et encore moins à me concentrer sur les mots que je parcours. Je suis là, mais mon esprit est ailleurs et l’obscurité n’aide pas à déchiffrer les caractères.

À force de traîner sur les forums de jeu de rôle narratif, je finis par tomber par hasard sur un forum de lecture. Je découvre une communauté dont je ne soupçonnais pas l’existence et tente peu après d’ouvrir le mien. Je recommence à suivre l’actualité littéraire, je sors de chez moi malgré mes phobies sociales et traînasse dans les rayons des librairies du coin. Je renoue timidement avec cette passion même si je ne lis encore que très peu.

2012 – Le forum s’essouffle. Je passe le plus clair de temps à administrer, animer et faire la promotion du site pour tenter d’apporter du sang neuf à notre communauté ; je recommence à négliger mon temps de lecture. Difficile de motiver les troupes quand la flamme des fondateurs vacille… Des membres me parlent alors des blogs littéraires, j’arrive sur Facebook et… waouh ! Je teste plusieurs plateformes, en trouve une qui répond à mes exigences à la mords-moi le nœud.  En avril, c’est ouvert et je fais la connaissance de mes premières copinautes livresques.

Lire la suite

Si on parlait de… bloguer anonymement ou pas

si on parlait de__________________________________________
« Si on parlait de… » est un rendez-vous instauré par « La Tête dans les Livres » .

On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir exprimer son opinion en toute simplicité, mais toujours autour de la lecture et de nos blogs.
__________________________________________

‖ À qui en parler ? ‖

En 2012, je n’étais qu’une ex-fondatrice de forums qui n’avait jamais tenu de blog. Forumactif avait énormément évolué et je n’y trouvais plus mon compte, alors j’ai fermé mes sites pour créer ce blog. Je ne connaissais encore que très mal les blogueurs littéraires, avais très peu de contacts dans le milieu et n’avais aucune idée de ce qu’était un service-presse. Je voulais tenter ma chance pour partager, interagir, et surtout renouer avec la lecture en me fixant des objectifs.

Ma famille était au courant mais comme tout ce qui me concernait, cela ne les intéressait pas. Ma sœur aînée a été la seule à parfois me poser des questions là-dessus quand elle a vu que je m’y tenais, qu’il ne s’agissait pas d’une lubie, d’un projet qui avorterait en moins de deux mois. J’étais très isolée à l’époque, je n’avais pas d’amis en dehors du web ; la question de savoir si oui ou non je leur en parlerais ne s’est pas posée. Les copinautes des forums fréquentés par le passé avec qui je discutais encore l’ont su et certaines – comme Floralys – m’ont même suivi à leur propre rythme sur la blogosphère littéraire, ce qui nous a donné un sujet de conversation de plus ! Lire la suite