Le Journal de Katie Sutton — Jenny Smith

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre français : Le Journal de Katie Sutton
Titre original : Diary of a Parent Trainer
Auteur : Jenny SMITH
Date de Parution : 24 Mai 2012
Éditeur : Nathan
Nombre de Pages : 298
Prix : 14,50 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Le Journal de Katie Sutton – ou Comment gérer ses parents sans peine
Je m’appelle Katie Sutton, j’ai 13 ans, et je suis LA spécialiste mondiale du comportement des Adultes. Grâce à mon guide, vous allez enfin pouvoir faire fonctionner vos parents correctement. Même quand ils subissent une PANNE MAJEURE !
Mes astuces 100% efficaces – Testé sur ma mère.

4-5⌧ CHRONIQUE ⌧

Encore une sympathique découverte pour moi, dans la lignée de « Cœur Cerise » ! On suit les aventures de Katie, 13 ans, et du reste de sa famille dans un petit village anglais. Sa maman est veuve depuis 4 ans, son petit frère est trop jeune pour en souffrir et sa sœur aînée est en pleine crise d’adolescence. Elles partagent pourtant la même chambre (surnommée le Placard tellement elle est étroite) et c’est donc souvent la guerre. Et ce qui devait arriver arrive enfin : la maman retombe amoureuse et c’est alors le grand conciliabule pour l’en décourager.

Ce roman se présente sous forme d’un journal intime – jours, heures – qui s’étale sur 6 mois. Katie y écrit une sorte de guide pour apprendre aux enfants à comprendre et diriger leurs Adultes (i.e. parents, mais pas uniquement…). Elle illustre ses propos d’expériences tentées auprès de sa mère pour prouver que sa méthode est viable. Le ton est léger, drôle, les anecdotes font sourire, et même carrément rire parfois. Si Katie a le même âge que Cherry dans Cœur Cerise, j’ai cependant été moins gênée par le côté « jeunesse ». Je l’ai trouvée plus attachante, plus amusante, plus authentique dans ses histoires d’amour.

Ses stratagèmes avec sa sœur dans le seul et unique but d’éjecter Stuart et mettre ainsi un terme aux « dysfonctionnements » de leur mère sont parfois un peu « tordus », mais il faut dire que la maman n’est pas toute blanche non plus dans l’histoire, dans sa façon de s’occuper de sa famille après s’être officiellement remise en couple. Petit à petit, le ton change. On passe d’anecdotes franchement amusantes à un ton de plus en plus sombre, surtout que Katie commet aussi des erreurs dans ses propres histoires d’amour et d’amitié.

Ajoutez à cela que son village est si petit qu’il est en grande partie peuplé de membres de sa famille… assez pittoresques… et tous les ingrédients sont rassemblés pour faire une bonne histoire. Ils se soutiennent, s’opposent, cachent ce qu’ils pensent réellement, se fâchent, se réconcilient, pour nous offrir au final une jolie vision de la famille dans le sens large du terme et on se régale de leurs (més)aventures.

Un roman simple et sans prise de tête, qui offre un réel bon moment de lecture, même pour un vieux dinosaure comme moi ! La couverture ne m’interpelait vraiment pas avec ce rose fluo bien trop flashy et le graphisme pas très attirant du visage de Katie, mais j’ai dévoré ce livre en deux nuits !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s