Notre Secret — Jessica Warman

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

● Titre français : Notre Secret
Titre original : Beautiful Lies
Auteur : Jessica WARMAN
Date de Parution : 06 Octobre 2013
Éditeur : Fleuve Éditions – Territoires
Nombre de Pages : 451
Prix : 17,50 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Alice et Rachel sont jumelles. Identiques. Elles ont pourtant chacune un caractère bien différent et partagent un lien mystérieux qu’elles seules comprennent. Parfois, Alice et Rachel échangent leurs identités sans que personne ne s’en rende compte. Comme un jeu qui les amuse, sans conséquences.
Mais un jour, lors d’une fête foraine avec leurs amis, Rachel disparaît. Alice est morte d’inquiétude, puis terrifiée lorsqu’elle commence à voir apparaître sur son corps des blessures étranges.
Et tout leur entourage pense que la disparue est Alice…

5+++⌧ CHRONIQUE ⌧

Suite à un dramatique accident ayant coûté la vie à leurs parents, Alice et Rachel sont parties vivre chez leur oncle et tante. Les deux sœurs sont jumelles et pourtant, en grandissant, leur personnalité se construit de façon foncièrement différente. Rachel est posée, sociable et responsable, alors qu’Alice – entre alcool, cigarettes et petites fugues – semble en pleine rébellion. Au point où leurs amis communs en viennent à l’éviter autant qu’ils le peuvent. Alors, quand Rachel a besoin de décompresser et Alice de souffler, elles ont pris l’habitude d’échanger leur place. Elles sont tellement fusionnelles que tout le monde n’y voit que du feu quand l’une joue le rôle de l’autre.

Malheureusement, ce jeu – à priori tout ce qu’il y a de plus innocent – va se retourner contre elles quand Rachel disparaît brusquement lors d’une virée entre amis à la fête foraine du coin. Car Rachel s’était glissée dans la peau d’Alice ce soir-là et quand sa sœur essaie d’alerter son oncle et sa tante, on la calme gentiment en disant que ce genre d’excentricités inconsidérées sont monnaie courante chez Alice, qu’elle refera irruption le lendemain comme si de rien n’était… comme à son habitude. La véritable Alice a ses raisons de ne pas immédiatement avouer l’échange, mais cela ne change rien au fait que de précieuses heures sont très certainement perdues…

Alice n’en démord pourtant pas, et elle s’acharne contre le sort pour retrouver au plus vite sa jumelle. Avant qu’il ne soit trop tard… Elle culpabilise pour un geste qu’elle pensait anodin il y a quelques temps, mais qui pourrait avoir déclenché les faits présents. Elle révèle petit à petit ses plus profondes blessures au lecteur, et son côté bohème et artiste m’a vraiment séduite ! On la découvre plus attentive et sensible envers son entourage qu’on le pensait de prime abord. Des questions sur l’accident de leurs parents, sur la folie de leur grand-mère, sur sa propre manière d’appréhender le monde viennent régulièrement la tarauder. Elle met Rachel sur un piédestal, mais en continuant à jouer son rôle malgré l’inquiète disparition de celle-ci, Alice découvrira qu’elle gardait certains secrets enfouis alors qu’elle-même partageait tout au quotidien.

Nos deux héroïnes sont très attachantes et Alice terriblement émouvante dans cette lutte à contre-courant et contre ces douloureux souvenirs de leur enfance qui remontent à la surface. Mais les personnages secondaires ne sont pas en reste, qu’il s’agisse de Charlie leur cousin souffrant d’un handicap mental, de Kimber leur amie au corps ravagé par la faute de son père, de Ryan le jeune policier épileptique toujours accompagné de sa chienne, ou encore de Robin le mystérieux ex-petit ami d’Alice. Ils sont tous parfaitement exploités et d’une profondeur saisissante.

Au fur et à mesure que l’enquête avance, la frontière entre les jumelles se fait de plus en plus floue. L’intrigue met l’intégrité d’Alice à rude épreuve. Ces marques qui apparaissent sur son corps, en écho aux maltraitances dont elle croit que sa sœur est victime… est-il possible qu’elle se les soit infligées sans réaliser ce qu’elle faisait ? Pour cacher quelque chose de plus sombre encore ? Pour brouiller les pistes, protéger ses intérêts ? Avec une grand-mère psychotique, tout est possible… Jessica Warman nous fait croire en une chose, puis en son inverse quelques chapitres plus loin. Elle nous met la tête autant à l’envers que la pauvre Alice. Même si j’avais eu de lourds soupçons sur un personnage donné, je me suis demandé jusqu’au dénouement ce qu’il en était vraiment, si le côté fantastique de l’intrigue était exact ou s’il ne s’agissait que de faux-semblants.

La conclusion de cette poignante histoire m’a noué la gorge et mis les larmes aux yeux. Les toutes dernières lignes peuvent être interprétées à différents degrés, selon les convictions de chacun. Elle n’est pas ouverte comme mes propos pourraient le suggérer ; mais d’une élégance et d’une subtilité tendant vers la perfection !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s