Daytime Shooting Star, Tome 2

daytime shooting star 2⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
ひるなかの流星

Titre français : Daytime Shooting Star – Tome 2
Rōmaji : Hirunaka no Ryûsei
Auteur : Mika YAMAMORI
Date de Parution : 03 Juillet 2015
Éditeur : Kana
Nombre de Pages : 195
Prix : 6,85 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Suzumé prend peu à peu conscience de ses sentiments pour Shishio, son professeur principal. Troublée, elle veut nier ce qu’elle ressent. Mais ses émotions ne font que grandir !

4⌧ CHRONIQUE ⌧

Cette fois-ci, Mika Yamamori nous fait voir du paysage puisque la classe de Suzumé part en voyage scolaire. Pendant ce court séjour, l’ex-campagnarde va pouvoir déployer ses talents… et sa maladresse ! Il se dégage un très fort parfum de déjà-vu d’un bout à l’autre de l’épisode, et même si je ne me suis pas ennuyée au cours de ma lecture, je savais déjà par avance où la mangaka voulait en venir. Par contre, j’avoue ne pas avoir compris l’intérêt de la scène de l’abri-bus, d’autant plus que ce dernier est apparu un peu comme par magie dans le paysage.

De retour à Tokyo, les événements redeviennent plus intéressants. Suzumé renoue avec ses allures d’adolescente imperturbable et enchaîne les taquineries envers Mamura. Mais sa propension à la dissipation et son manque d’intérêt pour ses études vont lui valoir quelques ennuis et entraîner de légers dommages collatéraux. Certains masques vont voler… et on s’en amuse ouvertement ! L’intrigue continue en tout cas à tourner autour du schéma amoureux ébauché dans le premier tome : Yuyuka aime Mamura qui ne semble pas autant l’apprécier en retour, et Suzumé nourrit de plus en plus de sentiments à l’égard de Shishio qui, avec ses allures de beau gosse et sa gentillesse sans bornes, ferait craquer n’importe quel cœur de midinette. Des histoires d’amour compliquées et/ou impossibles, où certains sont prêts à tout pour attirer l’attention de l’heureux élu pendant que d’autres essaient d’étouffer le tout dans l’œuf.

Ce tome reste dans la lignée de son prédécesseur et continue d’exploiter les filons traditionnels de l’univers shojo. Sans grosse surprise. Mais l’histoire est habilement menée et le crayonné de Yamamori très agréable à regarder. Ses personnages sont assez charismatiques pour nous donner envie de poursuivre un bout de chemin en leur compagnie. Au détour de demi-aveux et de gestes tendres mais maladroits, les relations entre les différents protagonistes de Daytime Shooting Star se complexifient encore davantage. L’arrivée d’un nouveau personnage ne vient d’ailleurs pas arranger la donne pour Suzumé. La scène finale présage une grande avancée dans l’intrigue et m’a laissée complètement frustrée de ne pas avoir la suite sous la main. Un shojo basique et efficace !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s