Suicide Island, T4 — Kouji Mori

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
 自殺島

Titre : Suicide Island, Tome 4
Rōmaji : Jisatsutou
Auteur : Kouji MORI
Date de Parution : 26 Septembre 2012
Éditeur : Kazé
Nombre de Pages : 208
Prix : 7,69 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Dans leur tentative de fuir sur un radeau cette île de la folie, Ryô et ses compagnons sont interceptés par les gardes-côtes qui n’hésitent pas à ouvrir le feu sur eux. Les quelques rescapés qui ont réussi à échouer sur l’île racontent aux autres l’enfer qu’ils ont vécu… Alors que la tension monte au sein des différents groupes et que les disputes pour la nourriture deviennent de plus en plus fréquentes, Sei décide de repartir chasser dans la montagne. Mais cette fois-ci, un groupe d’individus menaçants se met sur ses traces avec l’intention de prendre sur son cadavre le fruit de sa chasse !

⌧ CHRONIQUE ⌧

J’avais une heure à tuer en ville il y a quelques temps, et la possibilité de lire la suite de cette série dont la qualité a vite dégringolé. Mais même si ce tome est un chouïa meilleur que le précédent, le niveau reste mauvais à mes yeux…

Le coup de crayon du mangaka s’étiole toujours autant, laissant un vif sentiment de travail bâclé et/ou de deadlines qu’il n’arrive pas réellement à respecter. Les proportions du corps humain sont négligées, les personnages sans originalité. On a parfois du mal à les distinguer les uns des autres…

Leurs personnalités sont de moins en moins crédibles. Sei ressemble de plus en plus à un héros tout puissant, je décroche totalement alors que je le trouvais sympathique au départ. Il se donne des grands airs, réussit tout instinctivement, se fait mentor d’un ancien ennemi qui décide d’une minute à l’autre de le prendre pour modèle. Les autres personnes arrivées sur l’île en même temps que lui – qui le tenaient en haute estime – décident tout aussi subitement de le traiter en pestiféré suite à l’accident mortel du tome précédent. Pourquoi s’informer auprès d’un ami de ce qui s’est réellement passé quand on peut se contenter de gober les insinuations d’un étranger qui en a apparemment après la Terre entière et qui cherchait en plus à leur ôter à tous le pain de la bouche ?

L’intrigue ne vaut guère mieux. On a le droit à un énième épisode de chasse, avec toujours les mêmes informations et détails « croustillants ». Et le trip de Sei avec la tête de cerf prend des proportions parodiques… surtout que son nouvel acolyte rentre dedans, des étoiles plein les yeux, sans trop se poser de questions.

À leur retour au lycée abandonné, on voit d’un mauvais œil l’arrivée de cet ancien ennemi au sein du groupe. Mais magie ! deux cases plus loin, il est accueilli à bras ouverts.

Bref, une intrigue répétitive, et donc ennuyeuse. Des personnages qui ne tiennent plus la route et un final à nouveau en cliffhanger, qui ne me laisse toutefois guère d’espoir pour la qualité de la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s