Les Chasseurs d’Âmes, T2 — Alyson Noël

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Saga : Les Chasseurs d’Âmes, Tome 2
Titre français : Écho
Titre original : The Soul Seekers || Echo
Auteur : Alyson NOËL
Date de Parution : 09 Octobre 2013
Éditeur : Michel Lafon
Nombre de Pages : 386
Prix : 15,95 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

La magie se meurt : le monde souterrain s’assèche, les animaux totems redeviennent sauvages. Seule Daire, la dernière chasseuse d’âmes, peut rétablir l’équilibre. Mais elle n’est encore qu’une apprentie, et ses pouvoirs sont bien faibles face à ceux des sorciers démoniaques du clan Richter. Pourtant, l’un d’entre eux donnerait sa vie pour elle. Dace, son seul amour. Contrairement aux autres Richter, il est prêt à tout pour préserver l’harmonie. Malheureusement un lien profond et maudit l’enchaîne à son clan. Un lien qui pourrait le détruire à jamais… et entraîner Daire dans sa chute.

⌧ CHRONIQUE ⌧

Michel Lafon nous offre ici une couverture aussi impressionnante que celle du premier tome. À l’intérieur, les différentes parties bénéficient à nouveau d’une présentation spéciale, un petit détail qui fait beaucoup et séduit l’œil. Dans « Destinés », des silhouettes de corbeaux se détachaient du blanc de la page, mais dans « Écho », elles font place à des flocons de neige s’y fondant tout en douceur (cette partie de l’intrigue étant fortement liée à l’adorable Xotichl). L’intrigue n’a pourtant jamais été aussi sombre…

Paloma a beau avoir survécu, elle a perdu ses pouvoirs et les responsabilités de Daire sont donc de plus en plus lourdes à porter. Il lui faut au plus vite terminer son initiation de Chasseuse pour garder une chance de contrecarrer les plans des Richter. Cade semble de loin le plus destructeur d’entre tous. Entre manipulations mentales, métamorphoses monstrueuses et destructions massives du Monde Souterrain, il n’y va pas par quatre chemins ! Daire va devoir apprendre à déceler la part humaine qui reste tout au fond de lui, mais la tâche est d’autant plus difficile qu’à ses propres rancœurs, s’ajoutent les tourments de Dace…

Le temps de l’innocence est en effet terminé pour ce dernier. Il apprend la vérité sur ses origines, sur son père, son frère jumeau… sur le calvaire qu’a enduré sa mère. Comment le perçoit-elle vraiment ? Il doute et ne sait plus quel chemin emprunter… Alyson Noël nous présente petit à petit la signification et les risques découlant de l’Écho, nom donné par Cade à son jumeau à la fin du premier tome.

Dace et Daire n’ont jamais été aussi complices ; ils forment de véritables âmes-sœurs…Mais ils vont devoir brider leurs sentiments pour préserver la vie tout autour d’eux. Vont-ils tenir le coup, ou céder aux pulsions de l’adolescence et d’un premier grand amour ?

Je reprochais le côté trop manichéen de Dace et Cade dans le premier tome, mais l’auteur nuance ici la vision de ses personnages et j’en ai été enchantée. Les deux frères n’ont jamais été aussi semblables et différents à la fois… Le triangle amoureux s’efface petit à petit pour laisser place à des actes manqués, des erreurs commises par impulsivité (ce qui compense le côté parfois « tout (trop) puissant » de certains personnages)… des erreurs aux lourdes conséquences dans le Monde Souterrain, qui commencent même à déborder dans le Monde Intermédiaire, le nôtre.

Au niveau du style, les « je dis / je fais » dans les dialogues ont disparu à mon grand soulagement. Il reste par contre quelques négations manquantes qui, à mon sens, devraient absolument apparaître dans des parties narratives. Même si celles-ci se font à la première personne, qu’il s’agisse de Daire ou Dace.

Je pensais avoir bien anticipé la fin de ce second tome, mais même en ayant vu juste sur certains points, Alyson Noël est parvenue à me surprendre. On a droit à un joli cliffhanger et je me demande sincèrement comment va rebondir l’intrigue. J’ai quelques idées du côté de Daire, beaucoup moins du côté des jumeaux… Il m’est avis que les nouveaux personnages introduits dans Écho tiendront un rôle prépondérant dans la suite des événements. Je n’aurai heureusement pas besoin de me triturer trop longtemps les méninges, puisque le troisième tome ne sort que dans quelques jours ! La mythologie et les rituels amérindiens sont en tout cas toujours aussi captivants, et constituent à mes yeux le point fort de cette tétralogie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s