#8PM — Jeff Sampson

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Saga : Deviants, Tome 1
Titre français : #8PM
Titre original : Vesper
Auteur : Jeff SAMPSON
Date de Parution : 09 Octobre 2013
Éditeur : Milan – Macadam
Nombre de Pages : 284
Prix : 12,50 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Emily est une fille banale. Timide, discrète. Pas du genre à faire le mur ou à flirter avec des garçons. Jusqu’à cette fameuse nuit, 8 heures du soir. 8PM. La nuit où une des filles de sa classe a été tuée.
La nuit où Emily a changé.
La nuit où sa vie a basculé.

⌧ CHRONIQUE ⌧

Emily est une adolescente sans histoires. Malgré un père très permissif et une demi-sœur qui la pousse à sortir s’amuser, elle entretient plutôt le culte geek et préfère engloutir des milk-shakes devant l’intégrale de « Buffy contre les vampires » plutôt que d’aller faire la fête avec ses camarades de classe. Malgré un physique tout sauf ingrat, Emily longe les murs au lycée et se cache perpétuellement sous des sweats à capuche trop grands pour elle. Complexée sans raison, elle passe autant de temps à dissimuler son apparence qu’à ignorer qui elle pourrait être si elle apprenait à lâcher un peu la bride. Elle n’a d’ailleurs qu’une seule amie : Megan, qui se montre perpétuellement sarcastique et méprisante envers tous les autres, après avoir échoué à s’intégrer dans les groupes d’élèves les plus populaires. Pourtant, l’univers d’Emily est sur le point de basculer…

Un soir, son téléphone sonne : Megan lui annonce le meurtre d’une élève de leur classe. Emily réalise alors qu’elle se trouve à cheval sur l’appui de fenêtre de sa chambre, prête à sortir en douce de nuit, sans se rappeler pourquoi ni comment elle est arrivée là. La victime porte le même prénom qu’elle et sa confusion grandit encore lorsqu’une seconde absence la reprend peu après. Toujours à la même heure, vers vingt heures. 8PM. Seulement cette fois, son téléphone ne sonne pas pour la rappeler à l’ordre et après avoir dévalisé la garde-robe de sa demi-sœur, elle sort en pleine nuit malgré l’angoisse qui règne en ville suite au meurtre. De jeune fille introvertie, Emily se mue en une tempête implacable, partageant un terrible sens de la répartie, des dons d’acrobate et une totale désinhibition face aux beaux garçons du quartier. Megan finit par la surprendre et n’en croit pas ses yeux.

Leur amitié est mise à rude épreuve. Emily ne comprend pas ce qui lui arrive, puisqu’en dehors de ces quelques heures nocturnes, elle ne se sent pas plus différente que d’habitude. Devient-elle folle ? Est-elle hantée par l’esprit de l’autre Emily cherchant à démasquer son meurtrier ? Et pourquoi se sent-elle obligée de trouver la « bonne odeur » ? Ces absences se font de plus en plus régulières, de plus en plus lourdes de conséquences avec son entourage, mais pire encore : il semble y avoir une certaine évolution dans le déroulement de ces métamorphoses en « Emily de la Nuit ».

Les révélations autour de ces changements m’ont prise totalement au dépourvu, je ne m’étais pas attendue à ça. J’ai en tout cas beaucoup apprécié cette Emily, blanche le jour, noire la nuit. Alors que de nouvelles attaques sont perpétrées à l’encontre d’autres lycéens, Emily ne sait plus quoi penser et son « double » prend un malin plaisir à la mettre dans l’embarras une fois redevenue elle-même. Au fur et à mesure que le brouillard se lève sur l’affaire, une affaire qui semble impliquer de loin sa défunte mère, elle apprend à trouver courage et détermination dans son alter-ego et en vient à se demander si elle se connaît autant qu’elle le pensait jusqu’ici. Elle en arrivera petit à petit à reconsidérer les relations qu’elle a pu entretenir avec les autres.

Ce premier tome navigue allègrement entre humour et drame, action trépidante et soirée pantoufle. Emily est un personnage très attachant, que j’ai hâte de retrouver, et j’ai particulièrement apprécié ses relations avec Megan. Emily apprend qu’on ne peut pas tout dire, même à sa meilleure amie, et cette dernière a des réactions tout à fait logiques face aux tentatives d’explications de sa camarade sur l’ « Emily de la Nuit ». Un certain nombre de questions trouvent leur réponse dans ce premier opus… qui soulèvent à leur tour de nouvelles interrogations. De quoi combler le lecteur tout en le titillant assez pour lui donner envie de poursuivre cette saga !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s