Magda Ikklepotts, Tome 1

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

● Titre : Magda Ikklepotts, tome 1
Dessin : KRYSTEL
Scénario : François DEBOIS
Date de Parution : 04 Juillet 2014
Éditeur : Ankama
Nombre de Pages : 52
Prix : 13,90 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Magda Ikklepotts possède le double-glyphe, ce qui pourrait faire d’elle une sorcière très puissante… À condition, bien sûr, que quelqu’un l’initie à la magie. En attendant, pour gagner sa vie, Magda utilise les quelques pouvoirs qu’elle maîtrise pour arnaquer les antiquaires, et s’amuser aussi un peu, tant qu’à faire. Mais lorsque des attentats perpétrés par une force surnaturelle se produisent, Magda n’a d’autre choix que de se jeter dans l’arène, au péril de sa vie…

⌧ CHRONIQUE ⌧

Voilà une bande-dessinée dont je n’avais jamais entendu parler avant de la débusquer par hasard en librairie. La couverture m’a pourtant immédiatement attirée et en tournant quelques pages (curiosité, quand tu nous tiens…), les illustrations m’ont définitivement convaincue d’ajouter ce titre à mon panier du jour !

Côté visuel, l’ensemble est tout simplement parfait ! La palette des couleurs est harmonieuse, la perspective et les décors soignés. Les personnages ne sont pas en reste puisqu’ils adoptent tous un style moderne avec une légère influence manga, sans toutefois complètement virer de bord. Le mélange des influences est un vrai régal pour les yeux et à la hauteur du design de la couverture.

Au niveau de l’histoire, on ne manquera pas de faire certains parallèles avec « Harry Potter » . Magda est orpheline et a assisté à la mort de ses parents. Elle possède le double-glyphe, un pouvoir très rare et puissant mais dont elle n’est pas encore vraiment consciente. Ce talent hors du commun attise bien entendu les pires convoitises et l’ombre de l’assassin de ses parents semble à nouveau vouloir planer sur sa vie.

Mais on est pourtant loin de cette saga de sorciers. « Magda Ikklepotts » possède sa propre ambiance, plus sombre et plus complexe dès le départ, et son héroïne n’a rien d’un enfant de chœur. Elle magouille avec un de ses rares amis pour arrondir les fins de mois et bien qu’elle garde un bon fond, elle connaît des démêlés avec la justice. J’ai été légèrement gênée dans les premières pages car l’on ne sait pas de suite si les pouvoirs des sorciers sont connus ou non par le reste de la population, mais la réponse arrive tout de même assez vite, permettant alors au scénariste de mieux mettre en exergue les problèmes d’intégration dont Magda et les siens sont victimes.

Ce premier tome aborde des sujets assez graves comme le deuil, la famille, la soif de vengeance, la tolérance ou le rejet. Magda est une jeune fille à peine entrée dans la vie adulte et son douloureux passé l’a rendue rebelle et cynique. L’ambiance est allégée par de petites touches d’humour, bienvenues sans paraître incongrues, et souvent liées à Magpïe (la pie de Magda) et aux petites mandragores. Comme quoi certaines créatures peuvent être mortellement dangereuses et tout de même avoir une bouille à bisous ! L’intrigue policière est tout aussi prenante – que Magda accepte ou non de coopérer – et connaît quelques jolis rebondissements. Bref, je suis plus que conquise par cette bande-dessinée qui me fait déjà dire combien l’attente pour la suite sera longue et douloureuse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s