Quand souffle le vent du nord — Daniel Glattauer

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre français : Quand souffle le vent du nord
Titre original : Gut gegen Norwind
Auteur : Daniel GLATTAUER
Date de Parution : 2010
Éditeur : Grasset
Nombre de Pages : 348
Prix : 18 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Un message anodin peut-il bouleverser votre vie ?
Leo Leike reçoit par erreur un mail d’une inconnue, Emmi Rothner. Poliment, il le lui signale. Elle s’excuse et, peu à peu, un dialogue s’engage, une relation se noue. Au fil des mails, ils éprouvent l’un pour l’autre un intérêt grandissant.
Leo écrit : « Vous êtes comme une deuxième voix en moi qui m’accompagne au quotidien. »
Emmi admet : « Quand vous ne m’écrivez pas pendant trois jours, je ressens un manque. »
Emmi est mariée, Leo se remet à grand-peine d’un chagrin d’amour. De plus en plus attirés l’un par l’autre, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre…

⌧ CHRONIQUE ⌧

Intrigue ∎∎∎ Rythme ∎∎∎∎ Créativité ∎∎∎∎∎
Écriture ∎∎∎∎∎ Personnages ∎∎∎∎∎ Sentiments ∎∎∎∎

Le début fait sourire car c’est quelque chose qui nous arrive tous à un moment ou à un autre sur le web. Une lettre mal placée et l’email part dans la mauvaise boîte. L’incident est traité avec humour puis vite oublié, mais il refait maladroitement surface à l’occasion de la nouvelle année. Les échanges se font plus piquants mais restent polis, et chacun semble vouloir avoir le dernier mot. Emmi et Leo se feront cependant tous les deux prendre au jeu.

Emmi est pétillante, mariée et heureuse en couple. Pleine d’esprit, elle déborde d’énergie et répond du tac au tac – tantôt avec bonhomie, tantôt avec caractère. On sent qu’elle s’adapte au discours de Leo que l’on sent blessé, voire même un peu aigri. Ce dernier est en pleine phase de transition après une rupture amoureuse. Il se remet en question sans savoir où aller et il a souvent des propos abrupts.

Contre toute attente, leurs échanges par mail vont se poursuivre et s’intensifier jusqu’à prendre un rythme assez envahissant pour que l’un et l’autre s’inquiètent de ne pas avoir de réponse sous trois jours. Le virtuel envahit de plus en plus le réel, ce même réel qu’ils s’étaient promis de ne jamais aborder entre eux. On les sent qui se cherchent, qui se testent, comme si l’autre détenait la réponse à leurs interrogations. On voit des sentiments émerger mais ils restent toujours évoqués à demi-mots. Aucun des deux ne semble vouloir se jeter à l’eau et cela tourne au jeu du chat et de la souris. Ils déploient alors différents stratagèmes (inattendus et farfelus, à l’image de leur relation) pour en apprendre davantage l’un sur l’autre, sans pour autant mettre en péril la relation épistolaire établie depuis des mois.

J’entendais parler de ce roman depuis des années sans jamais m’y être penchée, mais je n’ai pas du tout été déçue du voyage ! Les deux protagonistes sont amusants, touchants, hésitants, avec un terrible sens de la répartie. On a l’impression d’assister à un ballet littéraire où les danseurs étoiles ne parviendraient pas à se décider entre le devant de la scène et les coulisses. Daniel Glattauer est parvenu à retranscrire dans un langage impeccable les mécanismes et l’évolution d’une correspondance sur internet (Comment savoir qui l’on a réellement en face de soi ? Quelles limites faut-il poser ? Où commence l’adultère ?). Même si l’intrigue pourrait se résumer en quelques mots à peine (Éprouvent-ils des sentiments amoureux l’un envers l’autre ? Accepteront-ils enfin de se rencontrer pour de vrai ?), cette histoire m’a captivée de bout en bout. La fin proposée par l’auteur est d’une justesse incroyable ; c’était à mes yeux celle qui convenait le plus à cette situation à double sens. Mais malgré ce ressenti, je ne peux me résoudre à lire la suite « La Septième Vague » et risquer de perdre la saveur d’une intrigue rondement menée et parfaitement aboutie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s