Magdala Alchemist Path, Tome 1

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
マグダラで眠れ

Titre : Magdala Alchemist Path – Tome 1
● Rōmaji : Magudara de Nemure
Dessin : Aco ARISAKA / Tetsuhiro NABESHIMA
Scénario : Isuna HASEKURA
Date de Parution : 10 Juillet 2014
Éditeur : Ototo
Nombre de Pages : 189
Prix : 7,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Sur le chemin des terres mystiques de Magdala, la rencontre d’un alchimiste avec une mystérieuse religieuse vêtue de blanc…
« Je suis ici pour vous surveiller. »
Un monde où les hommes ne pensent qu’à élargir leurs conquêtes par la découverte de nouvelles techniques… C’est à cette époque que l’alchimiste Kûsla rencontre une jeune religieuse nommée Fenesis, venue surveiller ses travaux à son arrivée dans la ville de Gulbetti. Mais cette dernière cache un invraisemblable secret…
Fantasy et alchimie se mêlent dans cette histoire qui vous entraîne vers Magdala !

⌧ CHRONIQUE ⌧

L’univers de ce seinen est assez basique. L’Ordre des Chevaliers règne sur l’ensemble du pays et la Guilde du Commerce le suit gentiment faute de pouvoir se rebeller. Entre les deux se trouve l’Église, qui ne demande qu’à outrepasser ses fonctions. L’ambiance tend vers la fantasy médiévale tout en exploitant les grands principes de l’Inquisition. L’Église chasse les impies – comprenez ici les alchimistes – et même si certains se laissent griser par les pouvoirs que cette science leur confère, ce sont avant tout des citoyens comme des autres. Mieux encore, leurs techniques font l’intérêt de la nation et l’Ordre des Chevaliers prend régulièrement sous son aile les plus talentueux d’entre eux. Les conflits d’intérêt se multiplient entre l’Ordre et l’Église, et l’on comprend aisément que l’équilibre du pays est plus que précaire.

Kûsla rêve de découvrir Magdala, la terre mythique que tout alchimiste est censé trouver au terme de sa quête, mais il est aussi l’un de ceux qui courent à leur perte en peinant à contenir leur passion. Il était sur le point d’être condamné pour un acte blasphématoire quand l’Ordre l’a sauvé in extremis. À partir de là, il n’a plus d’autres choix que de coopérer : avec les chevaliers, avec son vieil ennemi Weyland… et avec l’Église elle-même quand Elle lui envoie Fenesis, une très jeune nonne, pour surveiller leurs moindres faits et gestes.

Ce premier tome est très introductif. La seule véritable révélation intervient à la toute dernière page. Les auteurs tiennent avant tout à nous présenter les enjeux religieux et politiques de leur univers, ainsi que les grands préceptes de l’alchimie. L’œuvre se centre autour de trois personnages : Kûsla, Weyland et Fenesis, et on sent bien que chacun porte un masque pour se protéger et préserver les apparences. Weyland joue au méchant flic avec la nonne qui n’est encore qu’une enfant, tandis que Kûsla essaie d’en apprendre plus sur ses origines et ses motivations. À travers différentes tranches de vie, Kûsla semble surtout incarner le grand frère taquin, un peu bougon mais bien intentionné quoi qu’il en dise.

Les dessins sont soignés jusque dans les moindres détails ; j’adore le character design de notre étrange trio et leurs visages sont toujours très expressifs. C’est un pur régal ! Reste à voir si l’histoire tiendra la route ; il est encore trop tôt pour se faire une idée précise de la qualité du scénario à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s