Fate/Zero, Tome 1

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
フェイト / ゼロ

Titre  : Fate/Zero – Tome 1
Dessinateur : SHINJIRÔ
Scénaristes : Gen UROBUCHI  / Type-Moon
Date de Parution : 27 Février 2014
Éditeur : Ototo
Nombre de Pages : 195
Prix : 7,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Il y a de cela deux cents ans, trois familles ont décidé d’unir leurs pouvoirs pour atteindre l’ « autre côté du monde ». Les Einzbern, les Makiri et les Tohsaka. Ils unissent leurs forces et leurs connaissances secrètes pour recréer le Saint Graal et fabriquer le « Récipient ultime ».
Cependant ce calice ne peut réaliser le vœu que d’un seul être humain. La collaboration entre les magiciens se transforme alors en conflit violent et sanglant.
Après trois défaites consécutives dans sa conquête du Saint Graal, la famille Einzbern est bien décidée à remporter cette ultime bataille. Elle engage le redoutable Emiya Kiritsugu, plus connu sous le nom de Tueur de Mages, et lui confie une relique qui lui permettra  d’invoquer le plus puissant des Servants parmi les Esprits héroïques : Saber.
Sept Maîtres, sept Servants, la guerre commence… 

⌧ CHRONIQUE ⌧

Dès les premières pages, on nous montre que les choses vont mal tourner – apparemment à cause de Kiritsugu – mais on ignore encore tout des tenants et des aboutissants. L’histoire se passe à notre époque, si ce n’est qu’il existe des mages sur Terre assez puissants pour occulter leur guerre aux yeux et à la connaissance du reste de la population. Une guerre assimilée à la Quête du Saint Graal, revenant dans le temps à intervalles réguliers. Le célèbre calice est avidement convoité par tous, puisqu’il exauce le vœu le plus cher de son détenteur. Chaque fois qu’il refait son apparition, le Saint Graal désigne huit champions qui se voient ensuite attribuer un servant pour les épauler. Ces huit servants sont en fait des héros du passé ramenés sur Terre pour contribuer à l’effort de guerre.

J’avoue que ce point me laisse encore un peu sceptique. Si je ne suis pas étonnée de voir des assassins tuer joyeusement à la demande d’un tiers, certains servants ont une lignée et une histoire plus nobles. J’en viens à me demander comment ces derniers peuvent cautionner cette éternelle guerre entre trois familles, puisque l’enjeu de ces conflits reste très égocentrique. Mais je ne serais pas étonnée que tout cela cache quelque chose de plus complexe, qui m’échappe encore.

Ce premier tome est en tout cas bien rythmé. Il n’y a pas de temps mort et de petites touches d’humour viennent alléger l’ambiance grâce au comportement bourrin de Rider. De son côté, Kiritsugu a été recruté par la famille Einzbern. Pour remporter cette guerre après une succession d’échecs, on lui a confié une relique encore intacte grâce à laquelle il a pu invoquer le servant le plus puissant : Saber. Le Tueur de Mages reste très mystérieux : il semble poursuivre un noble idéal mais apparaît comme quelqu’un de très froid et antipathique. Chaque personnage possède sa part d’ombre, un côté torturé que les mangakas dévoilent avec parcimonie pour mieux captiver le lecteur. Je suis conquise par leur idée d’exploiter de grandes figures du passé. On se prend rapidement au jeu d’essayer de deviner qui est qui, et l’originalité de l’identité de Saber promet d’autres surprises à venir.

Au niveau du contexte, rien à redire ! Les informations sont délivrées en temps et en heure. On ne se sent pas bombardé et pourtant, tout se met rapidement en place pour nous permettre de bien comprendre les enjeux tout en commençant à ébaucher les motivations de chacun. Différentes stratégies se mettent en place alors que la guerre vient à peine de commencer, ce qui laisse présager un seinen dynamique avec de nombreux rebondissements. Les vêtements et les décors sont très détaillés, les personnages expressifs, et de l’ensemble des dessins se dégage une impression de légèreté et de grande maîtrise.

Avec ce premier tome de Fate/Zero, Urobuchi et Shinjirô bâtissent une intrigue avec d’excellentes bases. On se pose d’emblée de nombreuses questions sans jamais ressentir la moindre confusion ou la moindre frustration. Affaire à suivre… de près !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s