Spice & Wolf, Tome 2

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
狼と香辛料

Titre : Spice & Wolf – Tome 2
● Rōmaji : Ookami to Koushinryou
Dessins : Keito KOUME / Jyuu AYAKURA
Scénario : Isuna HASEKURA
Date de Parution : 27 Septembre 2012
Éditeur : Ototo
Nombre de Pages : 191
Prix : 7,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Lawrence, un marchand itinérant, accepte de conduire Holo, une jeune fille aux oreilles et à la queue de loup et prétendant être la divinité des moissons, dans ses lointaines terres natales du Nord.
En chemin, ils rencontrent Zehren, un apprenti marchand qui leur fait miroiter la possibilité de passer un accord juteux. Méfiants, Lawrence et Holo la louve sage se rendent à Pazzio afin de découvrir ce qui se cache derrière cette proposition…

⌧ CHRONIQUE ⌧

Ce deuxième tome s’ouvre sur une courte ellipse temporelle où on nous mène loin du pont des monnayeurs, et où on nous explique rapidement la suite donnée à la découverte de Holo. Lawrence doit à présent se trouver de puissants alliés s’il veut lui aussi pouvoir tirer profit de ce juteux marché et une véritable course contre la montre s’engage pour lever un maximum d’informations avant la concurrence. Les deux comptoirs ont chacun des droits légitimes dans cette affaire, mais comme souvent, quand des sommes astronomiques sont en jeu, l’un en vient toujours à penser que la fin justifie les moyens. Comment Lawrence va-t-il pouvoir sortir tête haute de cette mystérieuse négociation, lui qui n’est que le maillon isolé d’une grande chaîne ? Holo parviendra-t-elle à le préserver de tous les écueils jalonnant leur parcours ?

Dans cette suite, les explications économiques reculent un peu pour faire davantage de place à l’action et aux enjeux stratégiques. Plusieurs rebondissements sont savamment introduits et maquillés de façon à ce que le lecteur ne voie rien venir. Le danger semble prêt à surgir du moindre coin d’ombre. Les personnages principaux restent fidèles à eux-mêmes et ne sont pas en reste. On note même les débuts d’un réel rapprochement entre la louve et le marchand. Holo découvre en effet à travers le rêve de Lawrence qu’ils partagent les mêmes douleurs et les mêmes aspirations dans la vie. Et malgré quelques maladresses, ce dernier comprend de mieux en mieux pourquoi la louve a quitté sa région natale et ce que ce départ a ensuite entraîné pour elle. Les deux compagnons de route continuent pourtant à se provoquer et à gentiment se chamailler à longueur de journée. De par sa nature capricieuse et ambivalente, Holo reste bien meilleure comédienne mais paraît ici plus accessible aux hommes. Sa gestuelle est toujours aussi soignée et crédible, tant du point de vue humain que du point de vue animal. On se demande tout de même avec amusement où passe toute la nourriture qu’elle engouffre. Quelle gloutonne !

Fidèle à la trame des light novels, la version manga continue à aller droit à l’essentiel sans jamais rien dénaturer. Au contraire ! Un tome somme toute très dynamique, qui nous montre qu’à trop en vouloir, on a surtout beaucoup à perdre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s