Accel World, Tome 2

accel world 2⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
アクセル・ワールド

Titre : Accel World, Tome 2
● Rōmaji : Akuseru Wārudo
Dessin : Hiroyuki AIGAMO / HIMA
Scénario : Reki KAWAHARA
Date de Parution : 09 Juillet 2015
Éditeur : Ototo
Nombre de Pages : 193
Prix : 6,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Haruyuki fait désormais partie du monde accéléré sous l’apparence de « Silver Crow ». Il est confronté au mystérieux « Cyan Pile » qui poursuit ses attaques contre la Princesse Kuroyuki… Mais Haru découvre alors que celui qui se cache derrière cet avatar n’est autre qu’une personne qu’il connaît très bien…

⌧ CHRONIQUE ⌧

Dans ce deuxième tome, Haruyuki part à la recherche de Cyan Pile pour mieux protéger Kuroyuki et s’assurer qu’elle reste dans la course de Brain Burst. Comme on dit, l’attaque est la meilleure des défenses ! Malheureusement, un drame à la sortie du collège va venir contrecarrer tous leurs plans mais sera également l’occasion pour la jeune fille de dévoiler une option supplémentaire du programme à son camarade de classe.

De son côté, Haru tâtonne dans ses relations amicales ; il se cherche encore hors du cocon représenté par le monde virtuel dans lequel il aime se réfugier quand tout dérape et le ton monte à plusieurs reprises, avec des personnages différents. Il apprend à la fois à s’affirmer et à se montrer plus honnête envers les gens qu’il aime, en parlant des choses qui le blessent plutôt que de tout entériner et mal interpréter les faits et gestes de ses proches. Mais pour le coup, c’est à son tour de se montrer blessant sans vraiment le vouloir… Au fil des pages, deux triangles amoureux se précisent. Rien de surprenant là-dedans, mais il est bon de voir les choses avancer.

La narration se fait plus grossière que dans le premier opus. Les dilemmes des personnages sont bien mis en valeur mais ont tendance à être poussés à l’extrême, donnant ainsi naissance à des comportements caricaturaux et à des retournements de veste trop précipités. L’ensemble aurait gagné à être plus nuancé et modéré, et les motivations de certains personnages plus approfondies. Même si ce point tend à « rajeunir » le public visé, l’intrigue tient toujours la route et on se laisse volontiers prendre au jeu. D’autant plus que les dessins – vivants et énergiques – servent à merveille l’intrigue et l’ambiance générale, et que l’on en apprend davantage sur les talents cachés de Silver Crow, l’avatar de Haruyuki.

Je n’ai pas vu les pages défiler tant les événements m’ont emportée. Ces derniers s’enchaînent à un rythme de plus en plus soutenu avant d’en arriver à la conclusion de l’épisode « Cyan Pile ». La dernière page nous abandonne en plein milieu d’une phrase de Kuroyuki. Une phrase d’habitude on ne peut plus banale, mais le fait que les auteurs aient choisi d’en laisser la fin en suspens suggère plutôt qu’une révélation inattendue est sur le point de tomber. Affaire à suivre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s