En revenir aux fées, de Nathalie Dau

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧

Titre : En revenir aux fées
Auteur : Nathalie DAU
Date de Parution : 02 Avril 2015
Éditeur : Mythologica
Nombre de Pages : 180
Prix : 17 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

La Terre, futur proche.
À force de mépris, l’humanité a provoqué l’Échec. La technologie a régressé. La Nature a grandement souffert. L’air et le sol sont si pollués que les gens vivent confinés, mal nourris. De leur côté du monde, les fées s’interrogent. Faut-il agir pour sauver ce qui peut l’être, ou doit-on achever de purger la planète de ceux qui l’ont défigurée ?

⌧ CHRONIQUE ⌧

Intrigue ∎∎∎∎ Rythme ∎∎∎∎∎ Créativité ∎∎∎∎∎
Écriture ∎∎∎∎∎ Personnages ∎∎∎∎ Sentiments ∎∎∎∎∎

Ce livre s’ouvre sur une vision apocalyptique du futur : la pollution a tout ravagé et sortir de chez soi sans masque de protection suffit à vous tuer en quelques secondes. Mais les filtres à air coûtent excessivement cher et seuls quelques privilégiés peuvent encore se le permettre. Les autres survivants n’ont pas d’autre choix que de rester cloîtrés chez eux, à attendre que le temps passe entre deux distributions de rations alimentaires par tube pneumatique. Dans de telles conditions, difficile de croire en l’espoir de rédemption ou tout simplement de croire en la vie elle-même. Julian est un des rares à avoir su protéger l’artiste, le rêveur, en lui. Il écrit des poèmes pour rompre la solitude et l’ennui, et sa plume est régulièrement alimentée dans son sommeil par la venue de Follette, l’une des dernières fées vivant sur Terre. Pourtant, une nuit, Follette comprend que ses vers ne lui ont pas été inspirés par ses soins. Des vers mystérieux, contagieux… Follette va alors partir en quête de réponses.

La structure du livre est assez particulière. On ne peut parler ni de roman ni de recueil de nouvelles. Nathalie Dau nous emmène de chapitre en chapitre à la découverte de sa mythologie. Son imagination paraît sans limites et les créatures foisonnent, déclinées à travers guivres, dragons, trolls, fées, elfes,… L’auteur revisite également le mythe de Lancelot tout en nous offrant de superbes légendes de son propre cru. Elle effectue diverses digressions pour nous parler dans un chapitre complet de divinités évoquées dans le précédent et l’on tombe sous le charme à coup sûr !

Puis revient Follette et son poète, et avec lui un terrible dilemme : faut-il précipiter la fin des humains à l’origine de cette terrible désolation pour permettre un renouveau plus rapide de la planète ? Ou faut-il, au contraire, les protéger coûte que coûte ? L’opinion de la fée évolue progressivement au contact de Julian, mais des forces antagonistes sont à l’œuvre et le temps presse. Ces personnages sont au centre de beaucoup de choses mais au final, on sait peu de choses à leur sujet si on les compare aux origines des différentes divinités. Il est de ce fait assez difficile de s’identifier à eux, mais l’intérêt de leur quête n’en souffre pas un instant.

Ce roman mosaïque est d’une richesse inouïe et la plume de Nathalie Dau ne fait que renforcer ce trait. Soignée, minutieuse et détaillée, elle privilégie nettement la narration aux dialogues et nous transporte dans un univers qu’on a du mal à quitter, malgré l’imminence de la fin du monde. C’est une prose qu’il faut savoir déguster avec parcimonie pour mieux en savourer toutes les nuances et les saveurs, mais aussi une fable écologique qui nous met en garde contre nos choix d’aujourd’hui comme de demain. J’accorde une mention spéciale pour la chute de la nouvelle Babillante Babiole qui m’a énormément amusée ! Je ne peux donc à présent que répandre la bonne parole pour faire connaître ce trésor de fantasy française.

Publicités

2 réflexions sur “En revenir aux fées, de Nathalie Dau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s