Sword Art Online : Progressive, Tome 1

⌧ FICHE TECHNIQUE ⌧
ソードアート・オンライン プログレッシブ

Titre : Sword Art Online : Progressive, Tome 1
● Rōmaji : Sōdo Āto Onrain Puroguresshibu
Dessin : Kiseki HIMURA / abec
Scénario : Reki KAWAHARA
Date de Parution : 25 Juin 2015
Éditeur : Ototo
Nombre de Pages : 179
Prix : 6,99 €

⌧ SYNOPSIS ⌧

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu.
Suivez Asuna et Kirito dans leur conquête de l’Aincrad, étage par étage.

⌧ CHRONIQUE ⌧

Jeux-vidéo, light novels, animés, mangas,… La franchise Sword Art Online se décline via de nombreux supports et constitue le phénomène du moment pour beaucoup d’otakus et de passionnés du Japon. Avec ce nouvel arc manga, je savais d’avance où je mettais les pieds : Reki Kawahara revient sur les prémices de la relation unissant Kirito à Asuna.

Dans SAO Progressive, un bref flashback nous présente Asuna au cœur de sa vie d’avant. Issue d’un milieu favorisé, froid et exigeant, elle ne vit que pour ses études et l’on sent combien cela lui pèse… Puis, sans autre forme de préambule, nous nous retrouvons plongés dans le monde d’Aincrad où Asuna commence à peine à sortir de sa léthargie et à affronter les monstres du jeu malgré tous les risques encourus. Et de mon point de vue, c’est bien ce dernier point qui blesse… Ayant lu la light novel [chronique], je connaissais le contexte général : à savoir qu’un des concepteurs du jeu a perdu l’esprit et désactivé l’option de déconnexion de l’ensemble des joueurs. Ils sont ainsi tous prisonniers de l’Aincrad tant qu’un joueur n’aura pas atteint le 100ème niveau et vaincu le boss final. Si leurs proches tentent de les déconnecter de force en leur retirant le casque de réalité virtuelle ou en coupant le courant par exemple, ce même casque s’attaquera aux fonctions cérébrales du joueur et le tuera sur le champ. Sans ces données, il n’est pas forcément très confortable d’aborder SAO Progressive. Le lecteur passerait à côté de beaucoup de choses et j’ai trouvé fort dommage que les auteurs n’aient pas pris le temps de réserver une page pour résumer la situation et rendre ainsi ce nouvel arc accessible à tous. Les lecteurs de mangas ne sont pas forcément des lecteurs de romans (et vice-versa).

En dehors de cela, je dois avouer que ce premier tome m’a plu. Les MMORPG sont par définition des univers très visuels, avec des paysages fantastiques, des monstres de tout acabit, une ambiance médiévale,… et le support manga lui va donc à ravir. Le character design d’abec et le crayonné de Kiseki Himura collent parfaitement au monde de SAO tel que je me l’étais figuré, et rendent l’œuvre d’autant plus agréable à parcourir. Pour évoquer la première rencontre entre Kirito et Asuna, l’auteur du roman original a choisi cette fois d’adopter le point de vue de son héroïne. Asuna est encore loin d’incarner le leader charismatique qu’elle deviendra par la suite et qui partira en première ligne à l’assaut de l’Aincrad. Je trouve particulièrement intéressant de pouvoir découvrir le personnage au fil de son évolution, de voir comment elle se rapprochera de Kirito, le joueur solitaire qui abandonnera ses habitudes pour elle mais qui a bien du mal à s’ouvrir aux autres pour le moment. Le manga nous permet également de mieux appréhender le ressentiment des joueurs lambda envers ceux qui ont bénéficié d’un accès anticipé à la beta. Quant à l’intrigue, elle alterne habilement tranches de vie, combats et scènes amusantes. Le tout est savamment dosé et défile avec une parfaite fluidité.

En conclusion, je déconseillerais aux néophytes de s’attaquer directement à SAO ProgressiveMieux vaut se familiariser au préalable avec l’univers à travers une autre adaptation pour être sûr de bien saisir tous les dilemmes et les enjeux. L’ensemble reste néanmoins cohérent et prenant, et les dernières pages nous laissant au beau milieu d’un combat sur le point de très mal tourner, l’envie d’enchaîner avec le second tome vient vite nous titiller l’esprit !

Publicités

Une réflexion sur “Sword Art Online : Progressive, Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s